votre ip:54.80.219.236 Les matériaux pour l'isolation thermique des camping-cars Forum Forum-Camping-Car.fr. Divers

Nouvelle discussionNouveau message Derniers messages Recherche forum
14 messages.   1 2   - Les matériaux pour l'isolation thermique des camping-cars [134]
Charly
18-01-2010 à 18h54
Acceder au profil du membre
Il est un aspect sur lequel il est bien difficile de choisir son cc: la qualité de son isolation thermique.

En effet, l'isolation étant intégrée dans la structure, elle est invisible. Et les magazines ne nous aident pas beaucoup. Souvent ils indiquent le matériau (polystyrène expansé, polystyrène extrudé, polyuréthane), mais pas son épaisseur. Entre 25 et 35 mm, la différence est d'importance.

Souvent, le plancher n'est pas du tout isolé. C'est le cas du mien, 20 mm de contreplaqué, et rien d'autre !

Résultat: En hiver, un camping-car mal isolé, c'est :
- une consommation élevée de gaz
- une répartition imparfaite de la chaleur dans les cellules (présence de zones froides).

Un fois le camping-car construit, il est difficile d'agir. Je pense cependant ajouter 5 cm de Styrodur (polystyrène extrudé) sous le plancher, là où c'est possible, fixation par collage. Et les longerons resteront de formidables ponts thermiques.

Les matériaux minces isolants


Aussi appelés isolants multicouches réflectorisants (réflectif métallisé), il s'agit d'un mille-feuilles de films aluminisés et de mousses ou ouate.
Le nombre de couches varie entre 4 et 21, pour une épaisseur de 5 à 20 mm.

Produit miracle ou placebo ? On peut lire ceci :

test comparatif entre laine de verre et isolant multicouche.
C'est un extrait de CSTB Isolants minces

En résumé: 20 mm d'isolant multicouche avec 2 lames d'air pour une épaisseur totale de 20 cm comparés à 20 cm de laine de verre, ce serait 2 fois plus d'énergie consommée, et 3 fois plus cher.

Que valent ces tests ? Il faut savoir que les méthodes du CSTB datent de 1977, ne concernent que la conduction (pas le rayonnement ni la convection), ne sont pas adaptées aux isolants multicouches. Un norme d'évaluation des multicouches a été initialisée en 2007, à ce jour elle est toujours en travaux... On peut penser que le puissant lobbie des laines de verre et de roche pèse de tout son poids. Se méfier alors de la désinformation.

Le coefficient R: plus il est élevé, meilleure est l'isolation.
Laine de verre, épaisseur 10 cm: R=2,50 (2,50€/m²)
Polystyrène expansé, 10 cm: R=2,20 (8,00€/m²)
Polystyrène extrudé, 10 cm: R=3,00 (14,00€/m²)
Mousse de polyuréthane, 10 cm: R=4,00 (? €/m²)
Isolant mince, 25 mm: R=1,80??? (14,00€/m²)

A noter: Le coeff R correspond à un matériau neuf. Une laine de verre se tasse, tombe en poussière (cancérigènes ?), se charge en humidité. R diminue alors.

En résumé: pour une maison, puisque la place le permet, mettre 20 cm de laine de verre. Dans un fourgon, 20 mm de multicouche isoleront mieux que 40 mm de polystyrène extrudé.
Dans une cellule, le polystyrène extrudé, collé, participe à la rigidité de la structure.

Camping-car et isolation

Charly, Webmaitre,11326 msg, 55 ans. Cesson Sevigne (FR-35). [mon blog] Intégral Esterel 21. 2001-86.000km Mercedes 316 boite robotisée
 Citer Alerter [948]

Message modifié le 2017-06-22 15:34:43 par Charly.
Utsjoki
18-01-2010 à 19h37
Acceder au profil du membre
...
Pour ton isolation "par le dessous" c'est possible, mais sacrément complexe .
Il faudra bien tout nettoyer, et dégraisser pour coller et agrafer les plaques (agrafes plastique) bien étancher pour que l'eau ne s'infiltre pas entre et ne viennent pourrir le bois ...
faire attention au pots d'échappement ou/et le protéger .
Que tout ces éléments tiennent aux essences et huiles (vapeurs)
et couvrir ces isolants pour les protéger des projections de la route .
out en évitant les ponts thermique ...
Mais ne connaissant pas les dessous de ton camion ..
Mais si apparemment c'est faisable , au moins sous la dînette .


Ce que j'ai fait pour la partie (entière) de la dînette et par l'intérieur :
j'ai réduit les panneaux en façade de 15mm et j'ai isolé avec une feuille de liège 10mm recouverte elle même d'un CP4mm, le tout collé directement sur le styro et les longerons internes . il faut couper le plancher du moins la partie interne en laissant l'isolant pris en sandwich.
Nos avons "perdu" 7/8 mm en hauteur peut-être plus mais pas très gênant
C'est mieux que l'isolation d'origine ..mais pas comme à la maison .
le froid arrive quand même dans les mollets


Utsjy, 550 msg, 66 ans. Nyons (FR-26). [mon blog] Chausson Welcome4 Fiat 2.8JTD escapades-nature-camping-car.0rg.fr/index.html
 Citer Alerter [949]
publicité
18-01-2010 à 19h37
Marre des leds chères qui éclairent comme une bougie ? Fuyez les accessoiristes
Ma sélection d'ampoules leds performantes (5050, 5630) et adaptées à tous les camping-cars, enfin à un prix motivant. à partir de 2,50 euros seulement !
forum-camping-car.fr/camping-car_accessoires_equipements/5/Eclairage.html
Lien commercial -24-


Charly
19-01-2010 à 12h22
Acceder au profil du membre
le plancher de ma dinette est surélevé, car il contient un réservoir plat d'eau claire.

Ce serait plutot pour isoler sous le couloir central.

Charly, Webmaitre,11326 msg, 55 ans. Cesson Sevigne (FR-35). [mon blog] Intégral Esterel 21. 2001-86.000km Mercedes 316 boite robotisée
 Citer Alerter [950]
Utsjoki
19-01-2010 à 18h18
Acceder au profil du membre
je ne sais pas si ton ccar s'y prète, mais un moment j'avais penser faire un plancher intèrieur . Sur le mien c'est fesable seul le bas de porte de la salle de bain aurait dù être coupé. L'idée était de mettre du Styro épaisseur XXX... avec une feuille de CP sur le dessus le tout collé ...SUR le sol ...
J'ai laissé tomber, étant déjà isolé d'origine on va dire que çà va ...!
mais pour toi qui sait SI c'est jouable ...

Utsjy, 550 msg, 66 ans. Nyons (FR-26). [mon blog] Chausson Welcome4 Fiat 2.8JTD escapades-nature-camping-car.0rg.fr/index.html
 Citer Alerter [952]
Charly
21-01-2010 à 21h50
Acceder au profil du membre
Un autre document intéressant du CSTB : Etude complete pmr


Etude CSTB a écrit :
La contribution des PMR à l’isolation thermique des parois est étroitement liée à la mise en oeuvre du produit sur le chantier et notamment l’aménagement ou pas d’une (ou de deux) lame(s) d’air adjacente(s) au produit. En effet, la présence des lames d’air permet aux feuilles réfléchissantes de réduire les échanges radiatifs dans le volume d’air améliorant ainsi la résistance thermique totale de la paroi. En contact avec un autre matériau solide la feuille réfléchissante n’opère plus par rayonnement et le flux thermique traverse par conduction.



Donc les multicouche plaqué sur la tole dans les fourgons...



Charly, Webmaitre,11326 msg, 55 ans. Cesson Sevigne (FR-35). [mon blog] Intégral Esterel 21. 2001-86.000km Mercedes 316 boite robotisée
 Citer Alerter [971]
Utsjoki
21-01-2010 à 22h31
Acceder au profil du membre
tout à fait j'ai moi même isolé des fourgons avec çà .
mais pour le plancher non..non..
Pour les parrois par collage ou agrafe , sur le sol SI on en mets c'est une autre méthode
Il ne faut pas que ce produit soit écrasé car il perd de son pouvoir isolant (couche d'air) ou alors faire un faux plancher pour le protéger avec des tasseaux en épaisseur ...
pas simple ..et lourd .

Utsjy, 550 msg, 66 ans. Nyons (FR-26). [mon blog] Chausson Welcome4 Fiat 2.8JTD escapades-nature-camping-car.0rg.fr/index.html
 Citer Alerter [973]
Pit
21-01-2010 à 22h41
Acceder au profil du membre
Petite précision pour Charly :
dans un fourgon bien isolé il y a deux couches de multicouches : une qui peut être plus ou moins plaqué sur la tôle et qui est composé au minimum de 7 couches, souvent 9 et quelquefois plus et une autre, en général moins épaisse, qui est collé sur le contreplaqué.
Entre les deux il y a une lame d'air d'épaisseur variant selon les endroits, mais rarement de moins de 2 cm.
Et effectivement il ne faut pas que le multicouches soit comprimé, il contiendrait moins d'air même si l'air qui compte le plus c'est celui de la ou des lames d'air intermédiaires.
Par expérience je peux dire que c'est efficace tant sur mon aménagement que parce que j'ai récemment vu chez un aménageur un fourgon Ducato ainsi isolé : il était prêt à être livré, était garé dehors et avait subi une chûte de neige de 40 cm, 36 heures après, chauffage en marche car il fallait le garder prêt à partir et confortable pour la réception par les clients, il y avait encore plus de 20 cm de neige sur le toit.

Beaucoup de constructeurs amateurs puristes collent des tasseaux sur la tôle et mettent ensuite une couche de multicouches, une lame d'air puis une autre couche de multicouches sur la face interne du CP de 5.
L'inconvénient c'est alors que l'on perd deux ou trois centimètres de chaque côté dans la largeur déjà réduite d'un fourgon.

De toute façon ne pas oublier que fourgon ou camping car classique les déperditions de chaleur ou entrées de chaleur se font surtout par le parebrise et autres vitrages et ouvertures (portes, ....). Dans cet ordre d'idées, j'ai vu sur un site un fourgon qui n'avait aucune ouverture autre que les portes arrière (sans vitres) et pas de communication avec la cabine, il avait juste un lanterneau : vraiment triste, mais efficace du point de vue isolation et discrétion.

Pit, 566 msg, 71 ans. Champagnier (FR-38). Vendu: Fourgon Ducato X251 L4H2 ISERE EVASION sur mesure https://www.escapades-nature-camping-car.fr/forum/
 Citer Alerter [975]

Message modifié le 2016-12-10 18:23:28 par Charly.
Utsjoki
22-01-2010 à 07h37
Acceder au profil du membre
tout à fait..
dans le même ordre d'idée: j'avais supprimé les portes arrières pour les remplacer par une tôle souder en lieu et place: Imparable (en hiver)....

Utsjy, 550 msg, 66 ans. Nyons (FR-26). [mon blog] Chausson Welcome4 Fiat 2.8JTD escapades-nature-camping-car.0rg.fr/index.html
 Citer Alerter [976]
Charly
18-01-2017 à 19h27
Acceder au profil du membre
Je voudrais revenir sur l'isolation thermique, après avoir vu la réalisation de Loïc (S1gma08), qui a aménagé son fourgon Ford Transit.

Par une journée à température négative, il faisait 1°c dans son fourgon. Un peu froid pour discuter, aussi Loïc a démarré son Truma et très rapidement, la température a atteint les 18°c.

L'habitacle est petit, il faut le reconnaitre, mais j'ai été impressionné par la rapidité de montée en t°, puis par la stabilité ensuite, chauffage éteint. Au point que Loïc tient plusieurs semaine sur son unique bouteille de gaz.

L'explication: j'avais conseillé Loïc, et voici ce qu'il a fait:
- isolation plancher: 6 cm de polystyrene extrudé (Psx);
- isolation plafond : 6 cm de polystyrene extrudé;
- isolation arrière et cotés : 4 cm de polystyrene extrudé;
- isolation entre habitacle et cabine: 6 cm de polystyrene extrudé; pas de circulation entre cabine (3 places CG) et habitacle, juste un "passe-plat" bien isolé.

- Aération: aucune; il faut ouvrir le lanterneau double-vitrage 40x40, qui est étanche à l'air quand fermé;
- Ouverture: 2 petites baies environ 30x50 cm donc une en double-vitrage;

Toute la menuiserie a été réalisé en tasseau et contre-plaqué.

Il faut reconnaitre que l'épaisseur de l'isolant thermique réduit le volume intérieur. Cependant, ça reste habitable. Idem, peu d'ouvertures, et ventilation réduite, réalisée manuellement en ouvrant une baie et le lanterneau momentanément.

J'insiste aussi sur l'isolation habitacle/cabine. Une cabine est impossible à isoler convenablement, donc autant s'isoler de la cabine, si on accepte de perdre l'accès à ce volume.

Conseils d'isolation thermique d'un fourgon



Fort de cette expérience, je préconiserais, pour l'isolation thermique d'un fourgon:
- isolation plancher: 2cm polystyrène expansé;
- isolation plafond: entre 3 et 6 cm, si la hauteur le permet;
- isolation parois et arrière: entre 3 et 4 cm;
- isolation habitacle/cabine: entre 3 et 4 cm;

Ouvertures "lumière":
- un unique lanterneau double-vitrage 40x40, ne laissant pas passer l'air (voir pas de lanterneau du tout);
- 2 à 3 baies double-vitrage acrylique, 2 petites et une plus grande pour le coin repas.
- occultation des vitrages d'origine (simple vitrage sécurit minéral)

Aération:
- une grille basse à la base du réfrigérateur, dimension 200 cm² (ou plus si frigo > 80L)
- une grille haute à niveau du haut du réfrigérateur, dimension 200 cm² (ou plus si frigo > 80L)
- une grille haute sur paroi verticale, ) très éloignée du frigo afin que l'air circule, et la plus haute possible; et pas sur la même face que le frigo; dimension 50 à 100 cm²;
- circulation d'air dans les placards

50 cm² peuvent sembler peu; C'est pourtant ce que l'on trouve dans nos maisons, pour une chambre de 15 m², soit 37 m3, où dorment 2 adultes.

Il peut être intéressant d'utiliser une entrée d'air hygro-acoustique (30€ en magasin de bricolage);
Si elle ne suffit pas (présence de condensation, plus de 2 personnes...), on pourra la compléter avec une deuxième.

Doubles portes arrières. Certains les remplacent par une tôle soudée: gain de poids, de rigidité, de place, suppression des ponts thermiques et fuites d'air.
Une autre solution, si la longueur du fourgon le permet, est d'aménager un coffre vertical à l'arrière, accessible par une ou les 2 portes d'origines, non isolées. L'isolation se fera par une paroi verticale en cp de 8, isolée par 4 cm de P-Ex. Cette paroi fera la séparation entre habitable et coffre arrière.

A noter:
- je me méfie des lanterneaux bas de gamme de camping-car, qui laissent passer trop d'air; et mal isolé thermiquement;
- le chauffage (Truma) a son propre circuit d'air, sans échange avec la cellule; donc il est inutile de lui prévoir une ventilation;
- Cette étude ne convient pas pour un chauffage puisant l'air de combustion dans l'habitacle (poele...)

Charly, Webmaitre,11326 msg, 55 ans. Cesson Sevigne (FR-35). [mon blog] Intégral Esterel 21. 2001-86.000km Mercedes 316 boite robotisée
 Citer Alerter [29270]

Message modifié le 2017-01-19 19:03:08 par Charly.
publicité
18-01-2017 à 19h27
Lien commercial -1-

Melos95
19-01-2017 à 18h17
Acceder au profil du membre
j'apporte un précision.
Mon précédent Ccar était un WV LT28, aménagé par mes soins.. je n'avais pas prévu une super isolation, excluant les voyages d'hiver, surtout isolation par panneaux réfléchissants pour l'été. Avant de mettre ce film en place, j'avais passé sur la tôle, au pistolet, un produit style Blakson pour, primo, éviter que la condensation n'attaque la tôle, (fonction de pare-vapeur) et, deuxio l'insonoriser en réduisant les vibrations . Résultat satisfaisant. Mais... de toutes façons... sauf cas exceptionnel, pour 1 ou 2 nuits.. je ne pars pas l'hiver en Ccar!!

Bertrand, 1256 msg, 79 ans. Groslay (FR-95). Profilé RAPIDO 710F de 2004 sur Fiat 2.8JTD. 82.000 km
 Citer Alerter [29292]

Message modifié le 2017-01-19 18:20:58 par Melos95.
14 messages.   1 2   - Les matériaux pour l'isolation thermique des camping-cars - Lu 30329 fois. [134]
retour en haut de page Messages récents
répondre dans cette discussion

Lien commercial -1-