Sondage: Quelle boite de vitesse aimeriez-vous avoir sur votre prochain camping-car ?

Boite manuelle 5 vitesses
Boite manuelle 6 vitesses
Boite manuelle 7 vitesses
Boite automatique à convertisseur de couple
Boite automatique robotisée
Nouvelle discussionNouveau message Derniers messages Recherche forum
45 messages.      1 2 3 4 5 - Boite manuelle, automatique ou robotisée ? [508]
Ppgilles77
15-11-2020 à 15h19
Acceder au profil du membre
Bonjour à tous et merci.

On s’éloigne du sujet , SVP Charlie pourras tu déplacer les post?

Période COVID ! La tristesse et le risque de ne pas voir avant. Si on est loin du vendeur, les bonnes affaires nous échappent. Charly m'a dit "Fonce" Ce que j'ai fait et merci.

Le Prix : je regarde le prix Esterel et voyageur depuis plusieurs mois. Esterel ou voyageur ? Je suis stricte pour la longueur, l’implantation, et surtout pour un faible Km. Ma Préférence allait pour un lit AR latéral.

Je m’aperçois que les Esterel ont pratiquement doublé depuis deux ans en occasion. J’ai loupé un 29L à 200 km de chez moi, 126000KM et 27000€, un 21 L 77000 Km à 32000€, Un autre 21 L 42000Km 37500€ à Albi. Alors, que faire quand est menotté chez soi ? Les regarder en rêvant puis les voir vendus… Pas facile de prendre la décision ! Vous me comprendrez, le choix est difficile et c’est pourquoi je me suis jeté sur cette ESTEREL 2006, BVA, 62000KM 38900€ et impossible à Négocier avec Julien ou Mathieu de Loca Loisir (que Cyril connait) qui s’alignent sur un marché très demandeur et sans pouvoir discuter face à face. CHER oui ! Mais comme précisé, c’est le choix d’attendre ou de prendre avant les autres.

Le poids : je suis conscient de ce problème et de mensonge itinérant au C.car industriel. Notre C.car actuel, voyageur 575 de 1992 était vendu L x l x h : 5,93 x 2,25 x 2,75 m PTAC/C.U. : 3 100 kg/510 kg PV 2590kg Places C.G. : 4 ? Il n’a d’option que le store…
A vide, les lames sont déjà fortement inversées ! A l’époque on se moquait déjà des gens. Maintenant ils disent plus ou moins la vérité en se dégageant de tout les PB de surcharge. Puis, 3 places CG sur l’Esterel 21 ?

J’enlève le FOUR, change le Transfo, passe à calypso. Puis je mets Cath et les petits enfants en compagnie des teckels nains dans une remorque. En 40 ans, jamais contrôlé, de nos jours ils annoncent des contrôles en toutes connaissances de cause pour gagner encore des sous ; Piégés nous le sommes. De toute façon je pèserais pour savoir ou j’en suis.



Merci à tous et à bientôt

Gilles, 18 msg, 64 ans. Jouy Sur Morin (FR-77). Intégral Le Voyageur 575 1992 sur J5 TD 2.5. 180000 km.
 Citer Alerter [93335]

Message modifié le 2020-11-15 15:38:41 par Ppgilles77.
Davidf92
16-11-2020 à 15h04
Bonjour à tous,
Comme beaucoup d'entre vous je privilégie les boîtes auto hydrauliques (à convertisseur de couple) depuis de nombreuses années. Nous en avons encore plusieurs générations au garage, avec une Mercedes de collection (jeune) de 1993, un break Volvo de 2003, notre camping-car Challenger 260 chassis Ford de 2018 et récemment un Mitsubishi Pajero de 2010 pour la montagne.
J'ai eu de nombreuses fois l'occasion de comparer avec des boîtes robotisées (voitures de location récentes). Pour moi la différence dépend surtout des circonstances de conduite. Mon impression est que les boîtes mécaniques robotisées sont nettement plus lentes dans les changements de rapports, surtout pour rétrograder et encore plus pour passer plusieurs rapports d'affilée. Du coup pour conduire sur autoroute ou des longues distances de route il y a peu ou pas de différence. Mais en montagne quand on a besoin de rétrograder vite pour aborder une épingle-à-cheveux, ou si une route en mauvais état demande un peu de dynamisme de conduite, ça n'a plus rien à voir et pour moi la boîte à convertisseur est alors largement supérieure.
Pour compléter, les boîtes à convertisseur actuelles ont maintenant toutes (en neuf) un mode séquentiel manuel, sont à-peu-près toutes adaptatives, et font cela mieux encore que les boîtes robotisées.
Les seules boîtes mécaniques qui font mieux que les boîtes à convertisseur sur le plan du passage de rapports sont les boîtes à double embrayage. Là on est dans les 1/10° de seconde et les fonctions adaptatives sont les plus développées. C'est un autre monde, aucune comparaison possible.
Il est vrai que les boîtes auto à convertisseur ont par le passé consommé au moins 1 litre/100 de plus que les versions mécaniques mais l'écart se réduit de plus en plus du moins sur les voitures car il y a maintenant beaucoup de boîtes à convertisseur à 7 ou 8 rapports, ce qui n'existait pas il y a 10-15 ans. Aujourd'hui la différence de conso est minime. Bien sûr la contrainte pour les constructeurs de respect des normes EURO est passée par là.

Pour ce qui est de la maintenance et de la robustesse, jamais aucun problèmes au cours des centaines de milliers de km avec nos différentes voitures. Et bien sûr pas d'usure d'embrayage. C'est une question de conception : dans une boîte hydraulique ce n'est pas une friction mécanique qui assure l'adaptation des vitesses de rotation, mais la viscosité d'un fluide. Et par définition on ne peut pas la malmener en utilisant mal son embrayage. Quand il y a une défaillance de pièce mécanique c'est presque toujours secondaire à une dégradation du bloc hydraulique qui n'a pas été réparée à temps, et c'est rarissime, encore plus avec les boîtes modernes dont tout le bloc hydraulique est surveillé par l’électronique. Ce sont d'ailleurs plus souvent les capteurs de pression qui flanchent.
La seule sensibilité d'une boîte auto hydraulique est le respect scrupuleux des vidanges, la qualité de l'huile et le remplissage. Un excès d'huile peut entraîner défaillance voire destruction par surpression.

Pour revenir à notre expérience en camping-car, nous avons choisi notre Challenger Mageo 260 sur porteur Ford avec le moteur 170 Ch boîte auto hydraulique à 6 rapports, après avoir aussi essayé le Ducato dont la boîte auto est une mécanique robotisée, et franchement il y avait un fossé entre les deux. Et ça n'était pas la question de la puissance ni du couple (bien supérieurs au moteur Fiat 130 Ch), c'est vraiment des capacités de la BVA que nous parlons. Pour être vraiment précis, la boîte du Ford passe sans problème 2 rapports en 1 seconde et même 3 rapports en 1 seconde en rétrogradant et en gérant parfaitement le régime moteur. Elle se commande en séquentiel avec deux boutons sur le levier de vitesse (pas de palettes au volant). On peut la manier quasiment comme une voiture sportive et ça suit sans problème (bien sûr il ne faut pas en abuser). Je peux vous le montrer en vidéo quand vous voulez.
Mais ça c'est de la bagatelle. En camping-car il y a surtout une bonne utilisation du frein moteur. Or les moteurs actuels sont de plus en plus optimisés pour tourner à bas régime ce qui diminue consommation et émissions, mais en contrepartie il y a moins de frein moteur. Si l'on veut vraiment utiliser son moteur plus comme un poids-lourd que comme une voiture il faut alors beaucoup plus souvent rétrograder manuellement et là j'ai trouvé la boîte Ford très largement supérieure à la Fiat.
Depuis deux ans nous avons fait bien plus de mauvaise route que d'autoroute (je dirais 3/4 - 1/4), je peux citer toute la Norvège jusqu'au Cap Nord, tous les Pays Baltes par la côte et l'intérieur, l'Autriche et l'Italie (on comprend pourquoi les ponts s'effondrent !), des milliers de km à travers les Alpes et le Massif Central, partout entre champs, marécages et forêt car nous sommes passionnées d'ornithologie. A aucun moment et dans aucune circonstance nous n'avons regretté notre choix.

David

David, 360 msg, 53 ans. Hauts-de-seine (FR-92). Profilé Challenger 260 de 2018 sur Ford 170cv BVA, 35.000km.
 Citer Alerter [93397]

Message modifié le 2020-11-16 15:45:23 par Davidf92.
publicité
16-11-2020 à 15h04
Doublez votre autonomie électrique: Votre camping-car en leds
Ma sélection de leds performantes et adaptées à tous les camping-cars, enfin à un prix motivant. Ampoules Leds à partir de 2,50 euros
forum-camping-car.fr/camping-car_accessoires_equipements/5/Eclairage.html
Lien commercial -8-


Menhir
17-11-2020 à 20h52
Bonsoir,

Beau développé sur le sujet auquel j'adhère parfaitement.
Pour moi, la seule boite auto, fiable et solide c'est l'hydraulique.


Jean Philippe, 1863 msg, 56 ans. Louey (FR-65). Capucine Adria coral 660SP Ducato 3L 160cv , 2008, 40000km
 Citer Alerter [93447]
Swingjazz
18-11-2020 à 12h29
Acceder au profil du membre
Bonjour à tous,

entièrement d'accord pour privilégier la boite automatique hydraulique surtout les dernières versions....

Voici le fonctionnement d'une ancienne boite automatique :

www.youtube.com

Salem, Modérateur,1290 msg, 67 ans. Montpellier (FR-34). Intégral Le Voyageur LVX 9600LJ de 2011, 50.000 km sur Mercedes 519cdi V6 190cv bva gpl. PL
 Citer Alerter [93464]

Message modifié le 2020-11-18 12:34:40 par Swingjazz.
publicité
18-11-2020 à 12h29
Lien commercial -41-

Davidf92
18-11-2020 à 20h05
Bonsoir, comme je suis simultanément sur une discussion où je parle de montées sur cales délicates, j'en profite pour mentionner une manoeuvre bien plus facile en boîte auto : utiliser le pied gauche sur le frein.

Je m'explique : avec le frein et un peu d'habitude on peut contrôler son déplacement au centimètre près, ce qui est à peu près impossible sur l'embrayage, même avec 20/20 au démarrage en côte du permis de conduire avec l'aide du frein à main car celui-ci laisse toujours un jeu de roulement non négligeable.
La manoeuvre est donc d'être très franchement en accélération (pied droit) pour avoir beaucoup de couple, disons 2500-3000 tours, en restant bloqué sur le frein (pied gauche). Puis en laissant glisser doucement le frein on peut contrôler très finement son avancement même avec une forte résistance grâce au couple, par exemple pour monter des cales cran par cran sans élan.

Pourquoi de telles précautions ? Eh bien j'utilise des cales hautes Milenco, les Quattro à 4 niveaux, pour des situations de forte pente. La Quattro fait environ 80 cm de long et le niveau du haut moins de 20 cm de long. Pour avoir la roue centrée il reste moins de 10cm avant de dépasser le coin et faire sauter la cale (qui fait presque 20cm de haut). Ca m'est arrivé une fois à l'arrière droit en marche arrière. C'était dans la neige et je n'avais pas vu la glace dessous. La cale a ripé, sauté violemment vers l'intérieur et cassé net l'évacuation d'eaux usées à ras du réservoir. Une autre fois j'ai fait sauter une cale dans le ravin en montagne et n'ai pas pu descendre la récupérer. Ca fait cher le parking sauvage. Et encore, c'était avec ladite manoeuvre. Je ne compte pas le nombre de coins de nature magnifiques qui nous auraient échappé en boîte manuelle rien qu'à cause de ça. (Exemple ici sur un autre sujet : Comment poser du câblage sous gaine à l'extérieur ou sur le toit ?)

Cette pratique peut aussi vous aider dans une manoeuvre délicate en nature, entre des arbres ou branches très basses quand vous avez besoin des derniers centimètres sans toucher et abîmer le coin du toit, au bord du sable, d'un fossé ou de grosses pierres entre des ornières...

Donc si vous faites du camping sauvage sans concession, pour trouver les meilleurs spots d'arrêt, la boîte auto vous aide à repousser les limites et aller là où les autres... calent

David, 360 msg, 53 ans. Hauts-de-seine (FR-92). Profilé Challenger 260 de 2018 sur Ford 170cv BVA, 35.000km.
Alerter [93476]

Message modifié le 2020-11-18 21:08:34 par Davidf92.
45 messages.      1 2 3 4 5 - Boite manuelle, automatique ou robotisée ? - Lu 17940 fois. [508]
retour en haut de page Messages récents
répondre dans cette discussion

Lien commercial -1-