Nouvelle discussionNouveau message Derniers messages Recherche forum
120 messages.      7 8 9 10 11 12 - Consolidation du panneau arrière [5741]
Yannick77
23-05-2020 à 16h07
Acceder au profil du membre
Pour préciser ma méthode de réparation, il est nécessaire de comprendre qu'après investigations, j'avais constaté que la couche inférieure de mon plancher était réalisée en "tri-pli" qui n'est qu'un simulacre de contreplaqué. En fait il était composé de 3 plis de 1 mm de bois, collés à 90 ° et vaguement protégés contre les éclaboussures.
Toutefois, comme l'ensemble de mon plancher était bien bridé sur le châssis, ce "tri-pli" était resté entier entre l'acier et le polyuréthane.
Je l'ai donc supprimé entre les longerons et traverses du châssis, partout ou il avait gonflé et j'ai remplacé chaque portion par un panneau de vrai contreplaqué de 9 mm 5 plis correctement résiné, parfaitement collé sur les plis restant sains ou le polyuréthane et j'ai ensuite effectué un jointoiement afin d'éviter toute nouvelle infiltration.

Je suis donc certain que ma remise en état tiendra beaucoup plus longtemps que la fabrication originelle qui a déjà 22 ans.

Yannick, Modérateur,3597 msg, 71 ans. Quincy Voisins (FR-77). Intégral Florium 74 LMS 2011 /Fiat/ ALKO 3 l 160 cv 56000 km
 Citer Alerter [84942]

Message modifié le 2020-05-23 16:19:02 par Yannick77.
Yannick77
24-05-2020 à 15h30
Acceder au profil du membre
Laufran a écrit:

bonjour à tous ,
Je profite de la pluie qui m' empêche de bosser sur le C C que je répare en ce moment (reprise du beau temps dès demain parait il....! ) pour venir donner un ou deux conseils puisque ma réparation se situe en plein dans le sujet dont vous parlez .

Je voudrais tout d' abord rappeler à tous , que les règles de mise en œuvre restent toujours incontournables, cela fait plus de 50 ans que j' ai passé mon C A P de carrossier et rien n' a changé .....! les Campings Car sont toujours fabriqués de façon aussi fragile .....et bâclée ! !
Mon patron ,à l' époque hurlait déjà après la manière dont étaient conçus les panneaux sandwich , (nous réparions des caravanes ,vu qu' à l' époque les premiers camping-car ne couraient pas les rues ...!) et je peux , pour avoir depuis réparé un bon nombre de camping-car prétendre qu 'aucune évolution notable n' a été réalisée sur ce plan là !
Parmi les règles incontournables auxquelles je fais allusion , il faut avant tout rechercher et comprendre absolument d'où provient l' infiltration que vous découverte, sans quoi ,d 'ici deux ans , vous aurez tout à recommencer , et vous aurez travaillé pour la gloire ! ce serait dommage , devant la difficulté et l' ampleur du boulot que la plupart du temps vous allez devoir réaliser !
Pour ceux qui évoquent les "pièces détachées " ....inutile de rêver ! Les C C restent fabriqués de manière relativement artisanale , et les réparations futures, ( principalement au niveau du plancher des cellules ), ne sont pas prévues dans le cahier des charges .... (sauf à démonter entièrement la cellule et là .... (bonjour l' addition ! ) alors que pourtant la maladie des infiltrations reste la principale cause de tous le problèmes que l' on peut rencontrer sur un C C ! !
Question :
- comment pourrait on remplacer tout , ou partie, d 'un plancher d' une cellule , alors qu 'il est posé en premier, et que tout ce qui va se trouver fixé à la verticale sera posé ensuite dessus ?
C'est tout simplement impossible pour un particulier d'arriver à le faire vu que celui ci se trouve coincé entre le châssis et la cellule !
Actuellement je répare un plancher de soute , .... il faut donc , tel que vous le faites tous , improviser , réaliser une sorte de bricolage , employer des produits miracle....( comme ceux dont parle Yannick ,) au final , tous les procédés peuvent être validés , toutes les méthodes sont viables , dès l' instant ou le résultat va perdurer dans la durée ! .... car y revenir deux ou trois ans plus tard n'est pas envisageable ! ou alors il faudrait vraiment avoir de la constance ....!
je ne vous apprendrais donc rien de plus sur la variété des méthodes que vous connaissez en principe déjà , si ce n'est de vous donner peut être une ou deux " combines " auxquelles vous n' aviez peut être pas forcément pensé .

Parmi les causes de pourrissement il en est une très classique , (je dirais évidente )quand on connaît le boulot de réparation de ce type de matériel )qui est la suivante :
Chaque porte de soute (ou tout autre ouvrant ) est posée avec un rebord qui vient recouvrir le panneau alu à l' extérieur (et aussi à l' intérieur bien sûr ) nous laisserons la partie intérieure qui ne nous intéresse pas....
Voici quelle est la "combine " de vérification :
-vous allez par exemple vous " poser " devant la grande porte de la soute , et avec votre doigt , vous allez appuyez centimètre après centimètre ....assez fortement , en parcourant tout le tour du cadre de cette porte , sans vous presser ....! si à un moment , la partie carrosserie ,( en alu ou en plastique selon le modèle de votre camping-car ) décolle du cadre et s'enfonce légèrement ne cherchez plus :
- vos infiltrations proviennent de là !
Attention , j' insiste , car la plupart du temps il est impossible de s'en rendre compte visuellement , si on appuie pas avec son doigt tout autour tour du cadre ! la plupart du temps c'est plus souvent dans la partie basse que se situe le " bobo " !
J' ai vu des copains me dire :
- je ne comprends pas pourquoi j' ai une infiltration car il n' y a aucune entrée d'eau !
je suis allé directement à cet endroit et 9 fois sur 10 la cause se situait à cet endroit , et je le redis encore , méfiez vous : car visuellement rien ne se voit !
L'autre combine , en matière de réparation ,( après avoir refait selon les différents moyens que vous expliquer tous ) c'est de rajouter en dernier sur votre réparation finale un recouvrement en P V C , j' emploie ce mot pour faire plus simple , car cela comprend différentes matières telle que par exemple les panneaux verticaux de votre cellule , mais tant d'autres chose aussi .....que vous trouverez dans la vie courante boitage , certains panneaux de recouvrement divers ect ....!
Eh bien désormais , ne les jetez plus , stockez les dans un petit coin de votre atelier ...!
Je crois même que certains magasins de bricolage les vendent en feuilles !
Souvenez vous que cette matière ne craint pas l' humidité , pas plus que les projections d 'eau que peuvent vous envoyer les roues !
Il suffira une fois votre travail classique de réparation terminé et bien sec , de venir rajouter sur toutes le surfaces réparées , cette feuille de plastique découpée à la dimension , pour faire une finition super propre et bien étanche, vous trouverez chez Mr Bricolage ou ailleurs ....des baguettes d' angle dans cette matière .
Pour le collage vous pourrez employer du Sicaflex , ( noir de préférence ) ou autre ...Rubson et compagnie ....!... idem pour les baguettes d'angle !
Pour l' esthétique finale ,et afin de respecter le loock d' origine vous badigeonnerez le tout à la fin avec un bitumeux de coloris noir ( on le trouve également en surface de bricolage ) je vous assure j' en ai réparé plusieurs de cette façon là , il n' y a plus jamais eu une nouvelle infiltration !
Pour ce qui est du tour des éléments posés dont je vous parlais plus avant , il suffira d'introduire du Sicaflex ( de coloris blanc... cette fois ci ) tout autour de l' élément ou l'eau rentre sans couper la canule afin de l' avoir la plus fine possible , de manière à ce que cela soit plus facile à réaliser , sans hésiter à appuyer sur le panneau fortement aux endroits " fuyards " , je vous conseille une finition rapide et propre au doigt tout le tour de l' élément , dès le travail terminé ! et en cas de petit débord , pas plus tard que le lendemain un petit coup de diluant approprié au silicone posé .... voir le conseil écrit dessus ....! pour l' emploie du bon diluant .
Bonne journée à tous !

Yannick, Modérateur,3597 msg, 71 ans. Quincy Voisins (FR-77). Intégral Florium 74 LMS 2011 /Fiat/ ALKO 3 l 160 cv 56000 km
 Citer Alerter [84992]
publicité
24-05-2020 à 15h30
Lien commercial -1-


Laufran
27-05-2020 à 07h01
Bjr à tous ,
Merci Yannick , d' avoir remis mon message dans le "bon sens"
Concernant les produits dont tu parles , ( celui destiné à imbiber les parties pourries du bois ) , j' a eu l' occasion de les tester , et je les ai effectivement trouvés très efficaces , cependant dans la mesure du possible , je donne la priorité au changement du morceau abimé , même s'il est vrai, ( tel que je le disais dans mon précédent message ), qu'il n'est pas toujours très facile de pouvoir arriver à les changer facilement , pour cause de morceau qui se retrouve littéralement coincé entre le châssis ....et la cellule !
j' arrive doucement vers la fin de la réparation de la soute que j' avais entreprise , j' y retourne dès maintenant,surtout que cet après midi il va faire très chaud ...donc autant commencer à " la fraiche "
Bonne journée à tous !

Yvon, 2013 msg, 71 ans. Perceneige (FR-89). Profilé Chausson Welcome de 2009 sur Fiat Ducato 2,3L. 50.000 km
 Citer Alerter [85135]
Cyril16
15-11-2020 à 16h10
Bonjour. Petit déterrage de ce sujet pour apporter une contribution supplémentaire :

J'ai également franchi le pas et commandé 250 gr de résine chez le fournisseur mentionné par Yannick, pour traîter la feuillure de contreplaqué qui constitue la partie arrière de ma soute. Cette partie est exposée aux projections des roues arrières, et si j'ai ajouté de belles bavettes pour calmer le phénomène, les 14 années précédentes de roulage sans protection, ont affaiblies le cp sur quelques mm. Inutile de remplacer le bois car encore relativement "intègre", simplement un peu ramoli au niveau de la tranche (épaisseur du cp) exposée.

Première couche hier assez diluée ( + 2 volumes d'eau ), par 18°, bois sec.
Ce matin, mon ongle rentre encore dans les parties les plus affaiblies.

Ce midi, un peu moins chaud hélas (15°), deuxième couche assez abondante avec la même dilution. Cette fois, j'ai l'impression que le produit commence à "bloquer", et est moins vite absorbé (c'est bon signe !). Pas de chance, une heure après il se met à pleuvoir et la température baisse un poil. Même si le camping-car est sous abri, j'espère que cela n'aura pas trop d'incidence sur la prise de la résine.
Quoiqu'il en soit, cela semble prometteur tout de même. J'envisage une dernière couche non diluée pour "vernir" le travail terminé.

Je vous tiendrai au courant.

Cyril, 1091 msg, 41 ans. Les Pins (FR-16). Intégral Knaus SunLiner 650LG 2004 sur Fiat 2.8. 70000 km.
 Citer Alerter [93338]
Yannick77
15-11-2020 à 16h16
Acceder au profil du membre
Attention cyril;
J'ai présenté 2 produits:
Le premier est destiné à créer une accroche tout en imbibant le bois et en remplaçant l'humidité par de la résine.
Les couches supplémentaires n'apporteront pas de grandes modifications.
C'est le second produit qui réalisera une couche vraiment dure et étanche.
Sur le site, toutes les explications sont bien fournies et les vendeurs ne demandent pas mieux que de nous guider.
En ce qui concerne la température ambiante, elle n'agit que sur la durée de polymérisation.

Yannick, Modérateur,3597 msg, 71 ans. Quincy Voisins (FR-77). Intégral Florium 74 LMS 2011 /Fiat/ ALKO 3 l 160 cv 56000 km
 Citer Alerter [93339]
Cyril16
15-11-2020 à 16h32
Yannick, c'est bien celle ci que j'ai commandé : www.mack-kayak.com

Dans le descriptif, ils parlent bien de "saturer" le matériau, puis ensuite de pouvoir vernir par une couche non diluée à l'eau, avec le même produit.

Cyril, 1091 msg, 41 ans. Les Pins (FR-16). Intégral Knaus SunLiner 650LG 2004 sur Fiat 2.8. 70000 km.
 Citer Alerter [93344]
Yannick77
15-11-2020 à 16h36
Acceder au profil du membre
C'est bien cela mais elle sera toujours en couche saturante (dans l'épaisseur du bois) et en préparation de la seconde couche d'un produit plus épais.
Sinon elle va fonctionner mais rester en couches minces, ce qui suppose d'en passer plusieurs.

Yannick, Modérateur,3597 msg, 71 ans. Quincy Voisins (FR-77). Intégral Florium 74 LMS 2011 /Fiat/ ALKO 3 l 160 cv 56000 km
 Citer Alerter [93346]

Message modifié le 2020-11-15 16:36:44 par Yannick77.
Cyril16
15-11-2020 à 18h32
C'est parfaitement mon idée :
Sur-coucher autant de fois que nécessaire en dilution élevée (tant que le bois "boira")
Finir par une dernière couche non diluée (juste base / durcisseur) pour vernir le travail.

Grâce à l'adjonction de bavettes, la zone n'est plus soumise aux attaques agressives de matériaux abrasifs tels les gravillons routiers. Ne reste plus que les "remous" humides dûs aux déplacements d'air lors de roulages sur routes mouillées.

Cyril, 1091 msg, 41 ans. Les Pins (FR-16). Intégral Knaus SunLiner 650LG 2004 sur Fiat 2.8. 70000 km.
 Citer Alerter [93368]
Yannick77
15-11-2020 à 18h44
Acceder au profil du membre
C'est exactement ce que j'ai fait sur mon Milouinan.
Le ventre ressemble à une armoire Normande, j'ai mis des plaques pour boucher l'espace sous le bas de caisse et j'ai rallongé par des bavettes.
Comme je ne voulais pas des plaques de caoutchouc plates, je les ai taillées dans un bac destiné à recevoir les bottes sales, ce qui laissant voir des stries de toute beauté.

Tiens il faudrait que je le présente dans "Vos camping-cars", même s'il est vendu.

Yannick, Modérateur,3597 msg, 71 ans. Quincy Voisins (FR-77). Intégral Florium 74 LMS 2011 /Fiat/ ALKO 3 l 160 cv 56000 km
 Citer Alerter [93371]
publicité
15-11-2020 à 18h44
HELP PARE BRISE
Remplacement à domicile et toute France de pare brises de camping car (intégraux,profilés et capucines)
www.help-parebrise.fr
Lien commercial -78-

Cyril16
15-11-2020 à 19h16
J'ai adapté de la bavette "poids lourd", un peu style paillasson, qui suffisamment rigide, casse bien le jet d'eau.

Cyril, 1091 msg, 41 ans. Les Pins (FR-16). Intégral Knaus SunLiner 650LG 2004 sur Fiat 2.8. 70000 km.
Alerter [93373]
120 messages.      7 8 9 10 11 12 - Consolidation du panneau arrière - Lu 12391 fois. [5741]
retour en haut de page Messages récents
répondre dans cette discussion

Lien commercial -1-