Sondage: Emmenez-vous une caisse à outil dans votre camping-car ?

Non
Oui
Nouvelle discussionNouveau message Derniers messages Recherche forum
145 messages.      9 10 11 12 13 14 15   - Emmenez-vous une caisse à outils ? [983]
Geo30
15-03-2020 à 17h25
Bjr
Il y a une solution simple,que j ai adopté. J ai choisi un modèle de caisse à outils ,environ 1.5 l en volume.ce qui permet de faire le tri et de ne prendre que l essentiel .
Elle est bien remplie,c est largement suffisant.
Gei30

Georges, 1011 msg, 68 ans. Ales (FR-30). [mon blog] integral Flair Niesmann Bischoff 2003 sur Iveco. 110.000km
 Citer Alerter [80036]
Jules-cc
30-03-2020 à 22h07
Acceder au profil du membre
Bonjour, j'utilise une mallette à outils de type STANLEY et/ou LIDL. J'y ai mis tous les outils nécessaires à la réparation des pannes de la cellule et du porteur:
- démontage du bruleur du réfrigérateur, (lors du premier démontage du bruleur chez moi, je prend la précaution de noter TOUS les outils nécessaires que je mets dans cette mallette).
- réglages des charnières de portes et placards,
- dépannage des différents circuits électriques (j'emporte SYSTÉMATIQUEMENT un multimètre. Celui vendu chez LIDL actuellement est suffisant. Je prends en plus une petite mallette avec différents petits casiers. D'un coté de cette mallette je stocke TOUS les fusibles cellules et porteurs. De l'autre coté je stocke un assortiment de vis à bois et de vis/écrous/boulons mécaniques jusqu'au diamètre 6).
- à cela j’ajoute un jeu complet de clés plates,
- une monture de clés TORXs,
- une monture de clés 6 pans creux,
- une monture de scie à métaux,
- un assortiment e tournevis (plats et à empreinte pozidriv).
- des pinces: universelle, à bec long, multiprise, coupante, etc....
- une paire de ciseau puissant de type FACOM, ils peuvent couper du carton, du métal de boite de conserve, etc.....
- un marteau,
- j'ai aussi dans un coffre un petit étau miniature + un coffret de forêt à tôle et une perceuse sur batterie + deux crics de bord. Je ne part JAMAIS sans une roue de secours.
Pour finir je prends aussi la série complète FACOM de type junior pour essentiellement de la mécanique .
Pour finir j'ai aussi du fil électrique, du tuyau transparent d'eau de diamètre 10 & 12, des raccords de tuyau d'eau (droit et en té), de la colle, des rouleaux de rubans adhésifs, etc.........
J'ai surement oublié qlles choses, veuillez m'en excuser.
Pour un utilisateur comme moi qui ne va que très rarement chez un réparateur, il me faut avoir à ma disposition quasiment TOUS les outils nécessaires pour me dépanner en route surtout lors de nos voyages à l'étranger. Et pourtant nous utilisons un petit profilé de 6 mètres.
Prenez soin de vous, restez confinés, cordialement, Jules.

Jules, 29 msg, 66 ans. Saint Jean (FR-31). Profilé TEC ROTEC S T 592 sur porteur FIAT 2,3 de 130CV
 Citer Alerter [81316]
publicité
30-03-2020 à 22h07
Doublez votre autonomie électrique: Votre camping-car en leds
Ma sélection de leds performantes et adaptées à tous les camping-cars, enfin à un prix motivant. Ampoules Leds à partir de 2,50 euros
forum-camping-car.fr/camping-car_accessoires_equipements/5/Eclairage.html
Lien commercial -8-


Stef045
31-03-2020 à 10h26
à membre511
Bonjour
Pourquoi tu charges du liquide de refroidissement (pas pour le moteur) ?

Stéphane, 20 msg, 57 ans. Semoy (FR-45). Van Volkswagen California Coast depuis 2019
 Citer Alerter [81332]
Jules-cc
31-03-2020 à 11h47
Acceder au profil du membre
Bonjour, évidemment j'avais oublié de préciser que je prends aussi un petit bidon:
- d'huile moteur,
- de liquide de refroidissement,
1/4 litre de liquide de freins
Je conçois que cela fait beaucoup, mais comme j'ai eu la chance de suivre dans ma jeunesse une formation: de mécanique générale + électrotechnique + électronique et que pendant ma vie professionnel j'ai longtemps exercé en maintenance industrielle. j'ai la fâcheuse tendance à être très prévoyant, sachant qu'un camping-car est trop souvent une cause d’ennuis de toutes sortes.
Prenez soin de vous, restez confinés, cordialement, Jules.

Jules, 29 msg, 66 ans. Saint Jean (FR-31). Profilé TEC ROTEC S T 592 sur porteur FIAT 2,3 de 130CV
 Citer Alerter [81337]
Davidf92
01-04-2020 à 14h12
Bonjour,

Pour ma part quasi-rien pour la mécanique moteur, juste 1l de liquide de refroidissement (pas sûr de le garder), un jeu complet de fusibles, deux ampoules de phare (les seuls vraiment utiles si on les perd en pleine nuit), et surtout un bidon de 5l dAdBlue qui nous a déjà sauvé la mise. Sur un moteur récent il n'y a plus rien que l'on puisse faire soi-même et l'espacement des révisions est supérieur à 10.000 km, de quoi voir venir. Aussi divers scotchs, gaine, fil de fer, rislan etc. pour tout ce qui peut se décrocher. Pas besoin d'en avoir des quantités, juste de quoi faire une réparation, sans oublier de recompléter au prochain arrêt.

Seule chose au niveau châssis, un cric bouteille et des chandelles 4 tonnes, nécessaires pour démonter une roue (déjà eu besoin) ou une réparation cellule par dessous (réservoirs, divers câbles et tuyaux, etc., déjà eu besoin aussi).

Par exemple cet hiver je viens de casser l'évacuation du réservoir d'eaux grises sur une pierre dans une profonde ornière de neige. C'est conçu pour la route mais trop exposé en garde au sol. J'avais tout pour le réparer sur place si ça avait été nécessaire (colle PVC, ruban autovulcanisant et de quoi refixer)

David, 339 msg, 53 ans. Hauts-de-seine (FR-92). Profilé Challenger 260 2018 sur Ford 170cv BVA, 28.000 km.
 Citer Alerter [81411]

Message modifié le 2020-04-01 14:14:54 par Davidf92.
Davidf92
01-04-2020 à 14h28
L'été dernier, dans le tour complet des pays baltes, nous cherchions avec un certain succès les chemins qui permettaient d'atteindre le bord de mer pour y passer la nuit dans le plus bel isolement naturel. Google Maps est formidable en vue satellite pour estimer la possibilité de passage. C'est en général hors réseau mais il suffit d'anticiper. Néanmoins c'était souvent très étroit. A une occasion il n'a pas été possible de continuer ni de reculer à cause de branches basses qui se coinçaient dans la clim de toit. Demi-tour obligatoire. Nous avons dû sortir la hâchette et la scie pliante pour dégager assez d'espace. Malgré une inspection minutieuse une grosse pierre cachée dans des herbes hautes nous a échappé et s'est glissée sous le coin de pare-choc arrière (qui n'est qu'un habillage plastique) et l'a arraché, ainsi que les feux qui y sont insérés, câbles compris.

David, 339 msg, 53 ans. Hauts-de-seine (FR-92). Profilé Challenger 260 2018 sur Ford 170cv BVA, 28.000 km.
 Citer Alerter [81413]

Message modifié le 2020-04-01 14:30:54 par Davidf92.
Davidf92
01-04-2020 à 14h40
Après réparation nous avons pu continuer. Au retour j'ai démonté pour refaire soigneusement l'étanchéité. En effet ce faux pare-choc n'est pas accroché au bout des longerons du châssis comme on pourrait le croire, mais par des vis dans les panneaux arrières de la cellule. Nous en sommes à presque 10.000 km et ça n'a pas bougé. Il reste un bout de plastique fendu et scotché que je vais laisser comme ça. Ça ne bougera pas. Comme cette situation reviendra immanquablement un jour ou l'autre je travaille sur un plan pour décrocher entièrement le pare-choc et le stocker, pour le remplacer par un habillage alu moins bas et formé en-dessous pour ne pas accrocher.

David, 339 msg, 53 ans. Hauts-de-seine (FR-92). Profilé Challenger 260 2018 sur Ford 170cv BVA, 28.000 km.
 Citer Alerter [81414]

Message modifié le 2020-04-01 14:54:41 par Davidf92.
Davidf92
01-04-2020 à 15h01
Outillage utilisé ce jour-là : boîte d'électricien, une boîte de quincaillerie, mastic-colle Sika et du scotch "américain". Là aussi, il vaut mieux une petite quantité de beaucoup de choses, et ne pas oublier de refaire le plein de ce qui a été utilisé.
Au préalable : hâchette, scie à bois pliante et machette plus ce qu'il faut pour bien les aiguiser, une massette, un petit pied-de-biche pour sortir les pierres, des cordes pour plier et retenir des grosses branches pour libérer le passage (ne marche pas à tous les coups...)

David, 339 msg, 53 ans. Hauts-de-seine (FR-92). Profilé Challenger 260 2018 sur Ford 170cv BVA, 28.000 km.
 Citer Alerter [81415]
Davidf92
01-04-2020 à 15h19
L'été précédent au nord de la Norvège et loin de tout, nous avons eu un accrochage lors d'un croisement très étroit. Nous et l'autre voiture manoeuvrions très lentement, presque à l'arrêt. Malheureusement nous avons glissé dans la boue et l'autre voiture nous a arraché tout le parement plastique à l'arrière de la roue arrière droite, y compris les protections intérieures du passage de roue et la tirette d'évacuation des eaux usées, qui est juste derrière la roue. Tout était par-terre en plusieurs morceaux. La réparation m'a pris une demi-journée et nous avons pu terminer sans encombres notre voyage (il nous restait plus de 5000 km à couvrir).
Utilisé : divers pièces de la réserve de tasseaux de bois et de profilés alu qui m'ont permis de construire une armature sur laquelle fixer les morceaux, et du mastic bi-composant pour métaux. Fil de fer, beaucoup de scotch armé, perceuse sans-fil et forêts bois et métaux, pinces et petit outillage divers. A propos, du fait du manque d'appui et des outils à bout de bras j'ai bougé et cassé un foret. A retenir : toujours avoir en double les forets les plus courants, 4 à 7 mm.
Photo d'une vue des matériaux de réparation. Ça pèse peu et il y a plein de recoins pour les ranger.

David, 339 msg, 53 ans. Hauts-de-seine (FR-92). Profilé Challenger 260 2018 sur Ford 170cv BVA, 28.000 km.
 Citer Alerter [81417]

Message modifié le 2020-04-01 15:25:10 par Davidf92.
publicité
01-04-2020 à 15h19
Lien commercial -1-

Davidf92
01-04-2020 à 16h24
Morale de l'histoire : en 30.000 km nous avons eu besoin de bien plus pour la cellule et ce qui l'entoure, que pour de la mécanique. Et je n'ai pas détaillé de nombreux petits incidents, pas graves mais qui peuvent gâcher le voyage quand il reste plusieurs semaines avant de rentrer.
- N'avoir que de l'outillage que l'on sait utiliser et pour quoi l'utiliser. Par exemple en mécanique, la plupart de ce qui nécessiterait une douille de 20 est une réparation que l'on a peu de chances de savoir faire. Vu le poids d'une boîte de douilles de qualité, inutile d'emporter celles de plus de 14 mm. Par contres plusieurs cliquets de tailles différentes dont un très court seront plus qu'utiles pour les recoins peu accessibles.
- Éviter tout ce qui est inutile en voyage et peut largement attendre une étape, typiquement le filtre-à-huile.

- En priorité : Cutters, un gros et un petit avec leurs lames de rechange, BEAUCOUP de scotchs divers dont 80% de scotch "américain" (le gris tissé, très robuste et qui se découpe très facilement), et un ou deux bâtonnets de mastic polymère bi-composant. Un rouleau de bande caoutchoutée auto-vulcanisante, répare efficacement des fuites sur nos conduites souples du réseau d'eau. Ça sauve un voyage. Tout cela ne pèse quasiment rien.

- Outillage de base, pinces diverses, tournevis et clés exagonales, un marteau plutôt petit, une petite scie à métaux, quelques clés plates et tubes et des douilles, surtout en petites tailles, etc.

- De la petite quincaillerie. Il y a beaucoup de petites pièces susceptibles de casser et beaucoup de choses qui peuvent se décrocher (en complément des scotchs). Les vis à tôle conviennent particulièrement pour fixer dans les panneaux composites de la cellule. Quelques boulons de petite taille (3 à 5) également pour fixer. Ne pas oublier les rondelles, en revanche les clous sont inutiles. La quincaillerie comprend tous les tournevis surtout petites tailles, ne pas oublier quelques tournevis "boule" pour les nombreux recoins, un mini-cliquet et un adaptateur aimanté quand on n'a pas la place de tenir une vis dans un recoin.

Un petit minimum pour l'électricité : un petit multimètre, pince à becs longs et pince coupante, couteau ou pince à dénuder, du fil souple 0,75mm² (au moins rouge et noir, une 3eme couleur est utile), ruban isolant. Dominos classiques ou mieux des "Waco".

Tout ça tient aisément dans trois petites boîtes, une pour les outils, une pour la quincaillerie et la dernière pour l'électricité et divers. L'ensemble ne devrait pas dépasser 10 kg, soit un pack d'eau minérale.

En pleine nature, hâchette et machette sont à mon avis d'une grande utilité. Il nous est arrivé quantités de fois que le seul emplacement agréable soit avec la porte cellule donnant dans des branchages ou des ronces.

Et ce que je n'ai pas lu depuis le début de la discussion : il faut toujours DEUX pinces multiprises pour serrer sans appliquer de torsion sur les autres pièces, par exemple pour un raccord de tuyaux. Il est utile d'avoir une des deux pinces avec un plus grand écartement et l'autre avec des becs plus longs.

Enfin si l'on part un peu hors des sentiers battus surtout à l'étranger : un GPS sur lequel vous lisez vos coordonnées géographiques. C'est le moyen le plus universel pour permettre à une assistance de vous rejoindre. Je pense plus au garagiste le plus proche qu'à votre assurance auto.

Bons bricolages à tous. Avec le confinement ceux qui ont le camping-car derrière la maison ont du temps pour préparer la saison. Veinards...

David, 339 msg, 53 ans. Hauts-de-seine (FR-92). Profilé Challenger 260 2018 sur Ford 170cv BVA, 28.000 km.
 Citer Alerter [81420]
145 messages.      9 10 11 12 13 14 15   - Emmenez-vous une caisse à outils ? - Lu 76519 fois. [983]
retour en haut de page Messages récents
répondre dans cette discussion


Warning: include(./pub/banniere.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/cyclurba/public_html/forum-camping-car.fr/include/pag_entete.php on line 19

Warning: include(): Failed opening './pub/banniere.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php:/usr/local/lib/php') in /home/cyclurba/public_html/forum-camping-car.fr/include/pag_entete.php on line 19