Nouvelle discussionNouveau message Derniers messages Recherche forum
70 messages.      2 3 4 5 6 7 - Filtration pour obtenir de l'eau non potable à partir des eaux usées [6197]
BleuSideral
12-08-2019 à 10h26
Acceder au profil du membre

Charly a écrit :
merci pour la photo ! le filtre à fuel, c'est le pré-filtre ? Le truc noir à droite, c'est quoi ?


Bonjour
Le filtre fuel est en réalité le filtre ( très léger et solide ) pour la pompe du rafraîchisseur (qui est aussi le truc noir !) Mais Luc à bien répondu , puisqu'il à vu mon installation

Fabrice, 3544 msg, 61 ans. Ste Anastasie (FR-30). [mon blog] Merco 316CDI Autostar Intégral 2002 BVA 112000km-LiFePo4 200
 Citer Alerter [64728]

Message modifié le 2019-08-12 13:06:22 par BleuSideral.
Moop
05-11-2019 à 02h38
Bonjour,
alors je découvre avec grand plaisir cette discussion car je suis sur le sujet depuis cet été.
Recycler l'eau de la douche/vaisselle mais ne pas la boire.

Pour le filtre Sawyer:
J'ai essayé, je suis tombé sur une vidéo youtube où le mec proclamait que ça fonctionne.
Mais comme je ne suis qu'à moitié naïf j'ai construit un système de décantation et de pré-filtration.
J'ai même commandé la version "Squeeze" du filtre réputée pour avoir plus de débit et moins se boucher, j'ai aussi contacté Sawyer pour savoir si le filtre supporterai la pression (2,76 Bar max).
Ce fut un échec, en effet ces pailles filtrantes ne supportent absolument pas le savon elle s'est bouchée en une vaisselle et je n'ai pas réussit à rétablir le débit d'origine mal gré de nombreuses tentatives.
Dans les commentaires de la vidéo j'ai trouvé quelqu'un qui avait eu le même problème et qui en a même fait une vidéo de démonstration avec seulement du savon et de l'eau.
Je précise que je fais mes propres savons depuis 4 ans, il s'agissait de savon fait seulement à partir d'huiles végétales bio et de potasse.

En faisant des recherches je suis tombé sur un mec super motivé sur le sujet mais uniquement dans le cadre de la douche, il a construit deux système et je croyais vraiment au deuxième mais d'après lui ça n'est toujours pas suffisant:
Douche à recyclage
le lien vers le second système est en début d'article.

J'avoue que là je commence à désespérer.
(oui l'état de ma douche est affreux je suis en train de tout refaire)

Mat, 11 msg, 35 ans. Annemasse (FR-74). Caisse frigo sur Mercedes 410D 2,9L 95cv de 1991. 420.000 km. Full-Timer
 Citer Alerter [70993]
publicité
05-11-2019 à 02h38
Lien commercial -1-


Membre6612
06-11-2019 à 09h26
bonjour les amis.
pour ma part j'utilise ceci (voir photo). j'ai mis le filtre entre le reservoir et la pompe.
efficace .
il filtre environ 350 m3
leger
prix environ 35 euros
A+

Membre6612, 1065 msg. Ce membre n'est plus inscrit.
 Citer Alerter [71082]
Charly
06-11-2019 à 10h28
Acceder au profil du membre
Donc 2 filtres montées en série. Du coup, le filtre avant pompe avec sa grille métallique ne sert plus à grand chose.

Le Sawyer est une sécurité, au cas où... Mais normalement, l'eau du réservoir est propre. Donc le filtre risque peu de se colmater. Idéalement, il faudrait pouvoir placer le filtre "grille métallique" avant.

Charly, Administrateur,16574 msg, 57 ans. Cesson Sevigne (FR-35). [mon blog] Intégral Esterel 21. 2001-95.000km Mercedes 316 bva6. GPL. LiFePO4
 Citer Alerter [71092]
Moop
07-11-2019 à 11h50
Le filtre sawyer est censé filtrer 100% des micro-plastiques donc placé juste avant le robinet ça peut être pas mal pour filtrer ce qui provient de la dégradation des réservoirs et des tuyaux.

Mat, 11 msg, 35 ans. Annemasse (FR-74). Caisse frigo sur Mercedes 410D 2,9L 95cv de 1991. 420.000 km. Full-Timer
 Citer Alerter [71203]
BleuSideral
07-11-2019 à 17h32
Acceder au profil du membre
Un filtre centrifuge doit être aussi une solution à étudier Filtre centrifuge

Fabrice, 3544 msg, 61 ans. Ste Anastasie (FR-30). [mon blog] Merco 316CDI Autostar Intégral 2002 BVA 112000km-LiFePo4 200
 Citer Alerter [71238]
Membre6612
08-11-2019 à 08h08
Par contre Fabrice, est ce que la pression de la pompe est assez forte pour ré-envoyer l'eau dans le circuit? Est ce que la pression ne vas pas baisser?

Membre6612, 1065 msg. Ce membre n'est plus inscrit.
 Citer Alerter [71318]
BleuSideral
08-11-2019 à 08h35
Acceder au profil du membre
Bonjour Jean-Luc, oui il y aura perte de charge très certainement , une pompe plus puissance serait neccessaire pour assurer le vortex et la pression aux robinets , cest une expérience à tenter . mais en principe le vortex est valable pour les corps plus lourd que l'eau tél que sable, calcaire...pour les matières légères il faudrait installer un siphon en entrée et un pré filtre

Fabrice, 3544 msg, 61 ans. Ste Anastasie (FR-30). [mon blog] Merco 316CDI Autostar Intégral 2002 BVA 112000km-LiFePo4 200
 Citer Alerter [71325]
Davidf92
17-06-2020 à 11h57
Bonjour,

Depuis quelques mois en y travaillant de temps à autre j'avance bien dans la conception et les tests de mon système de recyclage des eaux usées.
Dans tout ce qui a été évoqué dans cette discussion il y a une polarisation d'une part sur la filtration des débris divers et matières en suspension, et d'autre part sur la désinfection et potabilisation. Pourtant ces deux aspects sont relativement faciles à résoudre. Ce qui est difficile est :
- Les colloïdes, en particulier les détergents,
- Les molécules dissoutes, en particulier organiques, exemple le jus de viande, de fruits et légumes,
- Les sels dissous.

Pour ceux que la suite de la discussion intéresse, je vous donne quelques résultats intermédiaires de mes travaux.

Une filtration fine, avec des préfiltres à stratification pour les minéraux et les graisses ainsi que des filtres à particules qui existent jusqu'au moins 0,5 micron, permet de supprimer une grande partie des macromolécules organiques, si bien qu'en association avec de l'adsorption sur charbon actif et un traitement UV on peut obtenir une eau claire et désinfectée, donc buvable sans risque. Mais elle contiendra encore des détergents, au goût difficilement supportable, et elle sera en général colorée donc difficile à supporter dans son verre à table. De plus contenant encore des détergents elle sera difficilement utilisable pour se rincer sous la douche ou même laver du linge. On ne peut pas en faire grand-chose.

L'ultrafiltration (on appelle ainsi la filtration jusqu'à 1 nanomètre, soit 0,001 micron) permet de supprimer la plus grande partie des colloïdes et donc il ne restera quasiment aucun détergent. Mais il restera les sels dissous et des molécules organiques non filtrées qui pourront encore donner de la coloration et du goût.

Le seul moyen de supprimer les plus petites molécules organiques et la plupart des sels dissous est l'osmose inverse, jusq'au moins 0,1 nanomètre. Elle présente néanmoins d'importantes contraintes en camping-car. Par exemple le besoin d'une pression assez élevée (jusqu'à 6-7 bars) et de pompes spécifiques applicables au 12V, le fait que par son principe l'osmose inverse nécessite de rejeter autant d'eau ou même 2 fois plus qu'elle en produit (les grosses installations industrielles permettent d'améliorer ce taux mais évidemment pas en C-C). Elle ne permet pas non plus d'éviter les étapes de pré-filtration au minimum jusqu'au micron voire 0,1 micron, incluant une excellente suppression du chlore qui sinon endommage irrémédiablement la matière synthétique des membranes d'osmose.
Je reviens aussi sur le terme d'eau distillée qui est apparu plus haut dans la discussion : même l'osmose inverse ne permet pas de produire de l'eau distillée, qui est de l'eau pure. Il restera toujours les ions des plus petites molécules dissoutes, qui entraîneront notamment un pH non neutre (en général 7,2 à 7,5).

Si l'on veut faire tenir tout cela dans un volume compact c'est évidemment loin d'être simple.

A noter que l'analyse assez fine du problème explique clairement les raisons de l'échec total d'Ezawater, en particulier le fait que le système ne supportait pas les détergents classiques (il fallait utiliser des produits spécifiques fournis par Eza) et se colmatait très rapidement avec les eaux grises produites en camping-car. La conception était visiblement basée sur des hypothèses d'eaux usées beaucoup moins "polluées" qu'elles le sont en pratique, et un "reverse-engineering" superficiel d'un système Ezawater montrait que le principal composant filtrant n'était pas conçu pour l'eau que ses préfiltres pouvaient fournir. Eza s'était de plus fixé un objectif de construction en boîtier et de compacité totalement irréaliste.

Un point notable et probablement inattendu pour la plupart des gens et qu'un système de recyclage complet permet en particulier de recycler totalement l'urine, exactement comme dans les installations spaciales (ex. ISS, la station spaciale internationale). Avec une moyenne de 1,5 à 2 litres d'eau consommée par personne et par jour (aliments compris) c'est loin d'être négligeable. En camping-car c'est un sujet à étudier en association avec les toilettes sèches. Restera l'obstacle psychologique.

Un autre petit complément, la principale raison pour produire de l'eau potable plutôt que d'emporter des dizaines de bouteilles d'eau minérale n'est pas la question de la potabilité elle-même, mais le problème de l'espace perdu par l'emport de toutes ces bouteilles, sans même parler de la charge utile (4 personnes x 15 jours = 120 litres). Il vaut bien mieux que cet espace soit utilisé par le système de recyclage qui ne devrait pas peser plus de 20 kg.

Voilà. Mes travaux de développement continuent, avec un objectif d'autonomie en eau de 15 jours à 1 mois pour 2 personnes suivant la saison et la consommation d'eau de boisson.

David

David, 340 msg, 53 ans. Hauts-de-seine (FR-92). Profilé Challenger 260 2018 sur Ford 170cv BVA, 28.000 km.
 Citer Alerter [86436]
publicité
17-06-2020 à 11h57
Doublez votre autonomie électrique: Votre camping-car en leds
Ma sélection de leds performantes et adaptées à tous les camping-cars, enfin à un prix motivant. Ampoules Leds à partir de 2,50 euros
forum-camping-car.fr/camping-car_accessoires_equipements/5/Eclairage.html
Lien commercial -8-

Charly
17-06-2020 à 14h05
Acceder au profil du membre
Merci pour ce compte-rendu synthétique très fourni et très clair.

Ezawater, = échec ? je ne savais pas.

Eau en bouteille: un autre écueil de cette solution, dont notre génération et la génération d'avant se moquent est l'aspect environnemental: l'eau en bouteille est une pollution, par son contenant jetable pétrochimique, et de par son transport par camion sur de grandes distances. Nos jeunes en sont conscients.

L'emport d'eau du robinet (eau purifiée) en bidon de 5 à 20 litres est la solution que je retiens, ebn l'absence d'une solution de filtration aboutie.
Ajout d'un circuit dédié à l'eau de boisson

Charly, Administrateur,16574 msg, 57 ans. Cesson Sevigne (FR-35). [mon blog] Intégral Esterel 21. 2001-95.000km Mercedes 316 bva6. GPL. LiFePO4
 Citer Alerter [86441]
70 messages.      2 3 4 5 6 7 - Filtration pour obtenir de l'eau non potable à partir des eaux usées - Lu 5670 fois. [6197]
retour en haut de page Messages récents
répondre dans cette discussion

Lien commercial -1-