Nouvelle discussionNouveau message Derniers messages Recherche forum
1544 messages.      148 149 150 151 152 153 154 155   - que penser des voitures electriques ? [5704]
Phil-04
11-06-2020 à 07h24
Bonjour à tous,

ça commence aussi dans les airs…


www.lefigaro.fr

Philippe, 2105 msg, 71 ans. Forcalquier (FR-04). Intégral Notin Ottawa 2 PL 2014 sur Mercedes 3l 190cv. 70.000 km. BVA. Alde.
 Citer Alerter [86023]

Message modifié le 2020-06-11 07:25:32 par Phil-04.
Paul74
11-06-2020 à 07h33
Acceder au profil du membre
Bonjour,

Ce que j'ai entendu aux infos c'est surtout 15 milliards balancés dans l'air pour "sauver" Airbus et les sous-traitants......soit, au bas mot, 50'000 € par emploi du secteur !
Alors que, crise oblige, Airbus (tout comme Boeing) n'a plus de commandes nouvelles et que les compagnies aériennes retardent leurs livraisons de manière drastique.

Ce qui fait que dorénavant, chaque français a une dette se montant à environ 39'000 € !

Beau cadeau à nos successeurs !

Paul, 345 msg, 72 ans. (FR-74). Profilé Adria Matrix 590 sur Fiat 130 CV, 2015
 Citer Alerter [86024]
publicité
11-06-2020 à 07h33
Lien commercial -41-


Phil-04
11-06-2020 à 07h59
bof, tu sais Paul, si les pays n'avaient pas débloqués ces milliards pour soutenir les économies mondiales, on aurait crié encore plus fort…

et la dette par français ne veut rien dire, ce n'est qu'un chiffre divisé par le nombre d'habitants, lorsque nous sommes nés, toi, moi et tous les autres, nous avions déjà une dette du même type sur le dos, qui n'a cessée d'augmenter est-ce que cela a changé la qualité de nos vies ? je n'en sais rien.

au passage, Airbus a encore pour 8 ans de travail avec les commandes en cours qui sont confirmées et cela représente des dizaines de milliers d'emplois directs et/ou avec les sous-traitants, personnellement, je préfère savoir tous ces gens dans les ateliers qu'à pôle-emploi, mais cela n'engage que moi...

Philippe, 2105 msg, 71 ans. Forcalquier (FR-04). Intégral Notin Ottawa 2 PL 2014 sur Mercedes 3l 190cv. 70.000 km. BVA. Alde.
 Citer Alerter [86026]

Message modifié le 2020-06-11 12:22:35 par Phil-04.
Kirshés
11-06-2020 à 08h29
L'avantage de produire de l'électricité "au fil de l'eau" avec de l'hydrogène, c'est qu'on n'a pas besoin de batterie pour la stocker. Enfin si, il y en a quand même une intermédiaire, mais pas besoin de stocker de quoi faire 600 bornes, et c'est plus rapide de faire un plein d'hydrogène que le plein d'électricité d'une batterie.

L'inconvénient, c'est en effet qu'il faut de l'électricité (beaucoup) pour produire l'hydrogène qui sert à produire l'électricité..... Au final, j'avais lu quelque part qu'en tout on consomme 3 fois plus d'électricité pour faire 100 bornes à l'hydrogène qu'à l'électrique. Avec les évolutions récentes, je ne sais pas si ce chiffre est toujours d'actualité mais nul doute que ça va évoluer.

Donc pour faire tourner un bateau, ou pourquoi pas un avion (voire une camion), ça a un gros avantage car on ne pourrait pas embarquer assez de batteries pour stocker l'énergie nécessaire. Pour un train, ça peut permettre d'éviter d'electrifier une ligne.

Christophe, 1069 msg, 50 ans. Pessac (FR-33). [mon blog] Plus de CC en ce moment.
 Citer Alerter [86027]
Paul74
11-06-2020 à 08h52
Acceder au profil du membre

Phil04 : Mais alors si Airbus a réellement 8 années de travail, pourquoi balancer 15 milliards ?

Paul, 345 msg, 72 ans. (FR-74). Profilé Adria Matrix 590 sur Fiat 130 CV, 2015
 Citer Alerter [86028]
Phil-04
11-06-2020 à 09h07
Bonjour Christophe,

j'avais vu aussi qu'il fallait au moins 3 fois plus d'électricité avec l'hydrogène qu'avec une voiture 100% électrique pour 100km, c'est paradoxal, pourquoi les "anti" électrique qui sont vent debout face à la voiture 100% électrique et qui se font du souci pour savoir comment on va produire l'électricité dans l'avenir n'ont pas vu le "truc" et continuent à plébisciter ce système ?

un autre problème me parait compliqué à résoudre; s'il est vrai qu'avec une locomotive, un bateau, un train, ou encore un camion, il n'y a pas trop de contraintes en termes de poids et de volume pour stocker, soit l'hydrogène que l'on sera aller chercher dans un dépôt, soit l'eau nécessaire à l'électrolyse, quid des voitures légères ? si on doit embarquer d'énormes batteries dans la voiture ainsi queune réserve d'eau pour alimenter la mini usine à électrolyse afin de créer de l'hydrogène qui servira à alimenter la centrale électrique qui produira l'électricité pour alimenter le moteur électrique de la voiture…. tu imagines la taille des réservoirs et leur poids ?

ta remarque à propos du temps nécessaire pour faire le plein d'hydrogène par rapport au plein d'une batterie est pertinente si on ne produit pas l'hydrogène "au fil de l'eau", mais l'argument tombe dans ce dernier cas, car il faudra bien recharger régulièrement les énormes batteries qui serviront à alimenter l'électrolyse… on y gagne quoi ?

j'avoue que je ne comprends pas bien… et si on ajoute qu'il y aura à entretenir 2 "usines" dans la voiture (celle qui produira l'hydrogène et la centrale électrique) je crains un peu que le coût d'entretien de tout ça sera assez élevé par rapport à l'absence quasi total d'entretien d'une voiture 100% électrique.

mais comme tu dis, sans doute que cela va s'améliorer….

Philippe, 2105 msg, 71 ans. Forcalquier (FR-04). Intégral Notin Ottawa 2 PL 2014 sur Mercedes 3l 190cv. 70.000 km. BVA. Alde.
 Citer Alerter [86033]
Phil-04
11-06-2020 à 09h08

Paul74 a écrit :
Phil04 : Mais alors si Airbus a réellement 8 années de travail, pourquoi balancer 15 milliards ?



ah Paul, excellente remarque, je n'en sais rien !!!

Philippe, 2105 msg, 71 ans. Forcalquier (FR-04). Intégral Notin Ottawa 2 PL 2014 sur Mercedes 3l 190cv. 70.000 km. BVA. Alde.
 Citer Alerter [86034]
Kirshés
11-06-2020 à 09h22
Bonjour Philippe,

Je ne pense pas qu'il soit question pour l'instant d'embarquer des usines à électrolyse pour produire l'hydrogène à la volée dans les véhicules. Au delà de la possibilité technique, ce serait en effet un non sens, car il faudrait avoir énormément d'électricité et d'eau à bord, et si on a l'électricité, autant l'utiliser directement pour rouler.

L'idée est bien d'avoir une PAC qui utilise l'hydrogène du réservoir pour produire l'électricité qui fera avancer le véhicule, pas de produire l'hydrogène dans le véhicule (Peut être sur les bateaux ?). Attention, pour l'instant, les PAC qui équipent les voitures à hydrogène ont une durée de vie autour de 150000 km.

L'hydrogène n'est pas lourd, c'est un gaz et c'est même le plus léger, mais c'est très volumineux. Les quelques véhicules hydrogène actuels embarquent un réservoir qui contient 5 ou 6 kilos d'hydrogène. En gros, 1 kilo = une centaine de km. A pression athmosphérique ambiante, 1 kilo prendrait 11m3 en volume, donc on le compresse à 700 bars. Pour stocker 4,2 kilos d'hydrogène compressé à 700 bars (soit en gros 420 bornes), il faut un réservoir de la même taille que pour 83 kilos de gazole (soit en gros 100 litres, environ 1600 bornes à 6l/100).

C'est d'ailleurs un des principaux problèmes de l'hydrogène, du moins pour l'utiliser dans le transport automobile : compliqué à transporter et à stocker car très volumineux, pour ça que l'idée serait de produire sur place à la station l'hydrogène plutôt que de le transporter (ou de faire des réseaux de pipe line, pareil, sous réserve que ce soit possible techniquement, je l'ignore). L'autre problème, c'est que c'est très volatil et que le contenant (citerne, réservoir) doit répondre à des caractéristiques très particulières.

Christophe, 1069 msg, 50 ans. Pessac (FR-33). [mon blog] Plus de CC en ce moment.
 Citer Alerter [86036]

Message modifié le 2020-06-11 12:13:15 par Kirshés.
Kirshés
11-06-2020 à 09h36

Paul74 a écrit :
Mais alors si Airbus a réellement 8 années de travail, pourquoi balancer 15 milliards ?


Plusieurs mois de perte de production, donc de retard de livraison, donc de non-entrées d'argent avec pas beaucoup d'argent à sortir en moins chaque mois.
Ceci dit, à mon avis (mais c'est de la pure supposition), si c'était uniquement un problème de trésorerie, le carnet de commande leur permettrait de trouver le cash auprès de leurs banques. Doit y avoir un sérieux problème de rentabilité derrière tout ça.
investir.lesechos.fr

Christophe, 1069 msg, 50 ans. Pessac (FR-33). [mon blog] Plus de CC en ce moment.
 Citer Alerter [86040]

Message modifié le 2020-06-11 09:37:49 par Kirshés.
publicité
11-06-2020 à 09h36
Pas d'infiltration sur votre camping-car. Vous en êtes sûr ?
Même s'il est récent, votre cc peut être infiltré. Vérifiez-vous même, sans rien abimer, avec un humidimètre pro à résonance magnétique pour moins de 120 euros.
forum-camping-car.fr/camping-car_accessoire_equipement/104/Humidimetre-induction-HRM-02.html
Lien commercial -23-

Phil-04
11-06-2020 à 12h37

Kirshés a écrit :
Bonjour Philippe, Je ne pense pas qu'il soit question pour l'instant d'embarquer des usines à électrolyse pour produire l'hydrogène à la volée dans les véhicules. Au delà de la possibilité technique, ce serait en effet un non sens, car il faudrait avoir énormément d'électricité et d'eau à disposition, et si on a l'électricité,...



Bonjour Christophe,

En effet, avoir une installation globale embarquée dans une voiture légère, n'a aucun sens, on en revient donc à ce que je décrivais plus haut (Usines de production de l'hydrogène, dépôts de stockage, stations service, circuits de distribution, obligation de passer régulièrement à la station pour faire les pleins etc...) bref toute une infrastructure onéreuse à créer ou à adaptée à celles qui existe aujourd'hui pour le carburant (essence, diesel, GPL etc..)

les problèmes techniques que tu évoques en termes de sécurité, je pense qu'ils ne sont pas plus difficiles à régler que lors de l'apparition du GPL (quoi que…. l'hydrogène est beaucoup plus volatil et explosif que le GPL, mais bon, ce n'est certainement pas insurmontable).

reste donc, pour l'utilisateur, l'entretien de la centrale de production de l'électricité qui sera évidement présente dans tous les véhicules et le fait qu'il faut énormément d'électricité pour produire de l'hydrogène.

il est évident qu'en terme de pollution et de prix de revient, on sera beaucoup plus mal qu'avec le 100% électrique. mais comme tout évolue tout le temps, on ne sait pas de quoi sera fait l'avenir, en tous cas, c'est à suivre….

enfin, toujours parce que tout évolue tout le temps, et que l'on peut maintenant faire un plein d'électricité en moins de 20 minutes, selon les chargeurs, et que cela aussi va s'améliorer, l'argument du temps pour faire les pleins sera de moins en moins pertinent. sans compter que si tu peux recharger ta batterie à la maison, la nuit, il tombe. (l'argument).

Philippe, 2105 msg, 71 ans. Forcalquier (FR-04). Intégral Notin Ottawa 2 PL 2014 sur Mercedes 3l 190cv. 70.000 km. BVA. Alde.
 Citer Alerter [86054]

Message modifié le 2020-06-11 12:41:42 par Phil-04.
1544 messages.      148 149 150 151 152 153 154 155   - que penser des voitures electriques ? - Lu 75209 fois. [5704]
retour en haut de page Messages récents
répondre dans cette discussion

Lien commercial -1-