Nouvelle discussionNouveau message Derniers messages Recherche forum
120 messages.      1 2 3 4 5 6 7 8   - C'est la cata, infiltration sur mon intégral ! [565]
Laufran
07-03-2012 à 15h27
Charly ,
je me permets d'intervenir après avoir lu minutieusement toutes tes explications ainsi que l' ensemble des commentaires de Dom77, et de Berpas ,
Tout d' abord , chapeau d'entreprendre un tel travail ..... devant chez toi ! Pour des tas de raison c'est loin d' être facile quand on ne dispose pas au minimum d' un enclos fermé !
Il n' y a rien à rajouter aux conseils qui t' ont donné les collègues car franchement , j' ai suivi leurs explications avec attention , et je pense notamment que l' un d' entre eux (Dom 77), est sans doute un professionnel , au vu de ce qu' il explique .
Je peux d' autant en juger que j' ai moi même pratiqué .
J' ajouterai toutefois une chose : En matière d' infiltration d' eau , c'est parfois la grande surprise car l' eau est une traitresse , on croit que la fuite vient de là , on en fait parfois une déduction qui semble logique , et en fait l' eau s' infiltre totalement à un autre endroit !
D' une manière générale , il ne faut jamais oublier que l' eau est parfois capable de faire de très longs chemins ...... pour ressortir ensuite en un endroit ou on ne l' attendait pas du tout , simplement parce qu' elle aura réussi par exemple à suivre tout le long d' un tasseau , vu que souvent l' affleurement entre l' isolant et le tasseau n'étant pas parfait , il va se créer à cet endroit un micro espace , qui va servir de chemin à l' eau .
En matière de fuites les plus faciles à détecter se trouvent sur le toit des C C , la raison en est que comme c'est une surface relativement plane , il est possible d' isoler par exemple un lanterneau ( sur lequel on aurait un doute de fuite ) , en lui créant tout autour une barrière collée au mastic , qui créera un réservoir , que l' on va ensuite remplir d' eau , et laisser reposer plusieurs heures ( c'est plus rapide que de démonter le lanterneau , surtout que les trois quart du temps on en casse la moitié au démontage à cause de la résistance générée par le mastic colle !
C'est avec cette méthode , que j' ai réussi à isoler le lanterneau coupable sur un grand C C de près de huit mètres appartenant à un copain , son concessionnaire le baladait depuis près de 2 ans en lui facturant des recherches de fuite sans le moindre résultat
Cordialement Yvon


Yvon, 681 msg, 69 ans. Perceneige (FR-89). Chausson welcome année 200913à chevaux 50 000 km
 Citer Alerter [3117]
Charly
07-03-2012 à 15h42
Acceder au profil du membre
Trouvant difficilelent du bois en épaisseur 25 mm, j'ai pris la résolution d'acheter une raboteuse dégauchisseuse (200 €).

Maintenant, mon interrogation se porte sur les colles à utiliser. Lesquelles, ou laquelle prendre :

- pour coller le bois sur l'alu ?
- pour coller le bois sur le bois (jointure des tasseaux) ?
- pour colle le polystyrène sur la garniture 3 mm ?

Je pense à la colle Sika 11 FC qui semble satisfaire à tout cela.

Yvon, dans mon cas, je ne sais pas où est entrée l'eau, vue que la surface impactée est importante; Mais comme je démonte et remonte tout, je passerai forcement par l'endroit en cause.



Charly, Webmaitre,10810 msg, 55 ans. Cesson Sevigne (FR-35). [mon blog] Intégral Esterel 21. 2001-86.000km Mercedes 316 boite robotisée
 Citer Alerter [3119]
publicité
07-03-2012 à 15h42
Pas d'infiltration sur votre camping-car. Vous en êtes sûr ?
Même s'il est récent, votre cc peut être infiltré. Vérifiez-vous même, sans rien abimer, avec un humidimètre pro à résonance magnétique pour moins de 120 euros.
forum-camping-car.fr/camping-car_accessoire_equipement/104/Humidimetre-induction-HRM-02.html
Lien commercial -23-


Laufran
07-03-2012 à 18h25
Charly,
Sauf à avoir besoin de beaucoup de longueurs de tasseaux importantes , et je ne pense pas que cela soit ton cas ,car tu n'as pas du en enlever des " tonnes "...... ? Il existe plusieurs méthodes pour résoudre ton problème de tasseaux
Certaines t' ont été expliquées par Dom 77 , ( on achète plus épais , et on rabote )
Une autre méthode consiste à acheter un tasseau de 50 mm , de le tracer , et de le scier en deux par le milieu , il est préférable pour le scier droit de posséder une scie circulaire à plateau sur lequel il existe un guide , ( on en trouve à pas cher dans les magasins traditionnels de bricolage )
Pour la finition du tasseau un bon coup de papier de verre suffira.
Certes me feras tu remarquer , l'épaisseur du trait de scie va te faire perdre un "millimètre sur chacun des deux tasseaux sciés , mais cela n' a guère d' importance , car à la pose , l' épaisseur de la colle va combler cet espace .
A ta question sur la colle à employer , la réponse que tu apportes toi même est la bonne .
En fait , ce n'est pas une colle qu' il faut employer dans ton cas précis , mais un mastic colle, je pense que c'est bien de cela dont tu parles , çà n' a l'air de rien , mais beaucoup parmi nous confondent les deux , le mastic colle , contrairement à la colle qui elle est souvent spécifique à des "mariages " précis de matériaux , (exemple : bois avec plastique ....) s ' utilise presque sur toutes les matières , d' ou, un gros gain de temps lors de sa mise en oeuvre .
La gamme sika est assez complète ( sicaflex ) mais ils ne sont pas les seuls sur le marché à fabriquer ce type de produit , d'autre part , le mastic se trouvant à l' intérieur du panneau ,caché par la tôle en alu , tu n'as pas besoin qu' il soit spécifiquement traité U V , alors que c'est obligatoire sur tout joint , dès l' instant ou il est posé en apparent .
Attention , ou tu achètes ces produits , parce que selon l' endroit , les différences de prix vont du simple..... au double! le meilleur tarif que j' ai trouvé jusqu' à présent se trouve dans les magasins " Brico dépôt " ,
Comme je te l' ai déjà dit plus haut , tu travailles à l' intérieur de ton panneau shandwich , tu n' as donc pas non plus d' obligation de contrainte de couleur de mastic, le travail terminé il ne sera pas visible , alors tu remarqueras que certaines couleurs sont vendues moins chères que d' autres ,
Il n' y a pas de petites économies !
Cordialement Yvon

Yvon, 681 msg, 69 ans. Perceneige (FR-89). Chausson welcome année 200913à chevaux 50 000 km
 Citer Alerter [3120]
Charly
07-03-2012 à 19h40
Acceder au profil du membre
C'est bon pour les tasseaux, je viens d'acheter une machine raboteuse dégauchisseuse, la même que celle vendu à Tricodépeau, d'occasion pour 140 euros.

Me reste à acheter la colle (mastic) et du bois. J'ai la chance d'avoir depuis peu un magasin Tricodépeau près de chez moi. J'y ai vu la cartouche de Sika11fc à 6,50 euros.

Charly, Webmaitre,10810 msg, 55 ans. Cesson Sevigne (FR-35). [mon blog] Intégral Esterel 21. 2001-86.000km Mercedes 316 boite robotisée
 Citer Alerter [3121]
Dom77
08-03-2012 à 00h02
Avant de commencer un travail de reconstruction il est impératif que tu sois sur d'avoir trouvé par où l'eau entre.
Si tu ne peux pas certifier avoir trouvé toutes les entrées d'eau ton camping car sera invendable surtout que par l'intermédiaire de ton site beaucoup de personnes connaissent les déboires de ton camping car. Surtout que, comme je te l'ai déjà indiqué, tu devras signaler à ton acheteur les infiltrations et les réparations que tu as effectuées.
Dans ce but je te conseille de faire un dossier avec des photos montrant toutes les étapes du démontage et du remontage.
Au sujet des tasseaux, regardes dans un magasin de bricolage les tasseaux et regardes le pourcentage de tasseaux qui sont parfaits. Je dirais moins de 5%. N'oublie pas que lorsque tu va serrer avec les serre-joints, c'est la tôle qui va se déformer pour suivre les tasseaux et non l'inverse. Quand tu fixes les tasseaux sur un mur à ce moment-là c'est les tasseaux qui se déforment.
Les tasseaux sont déformés parce qu'ils sont coupés et qu'ensuite une fois en botte ils continuent de sécher et de déformer.
La seule et unique solution est de demander à un grossiste en bois de te vendre des tasseaux rabotés à la bonne cote parce qu'il va les raboter avec une machine spéciale. avec ta machine à main tu vas faire ce qu'on appelle une"bête à cornes" .
Est ce que tu en as parlé à un concessionnaire ou plutot à un atelier de réparation de caravane pour avoir une idée sur la façon de réparer ce genre de problème? Un technicien ne te refusera jamais un renseignement.

S'agissant de ton camping car je comprends que tu ai beaucoup de mal à admettre que maintenant celui-ci ne vaut pratiquement rien sur le marché de l'occasion. En cas de problème il faudrat que tu puisses démontrer que tu l'as réparé dans les règles de l'art et à ce moment tu seras en face de personnes qui feront feu de tout bois et au final tu auras tous les ennuis.

Je te dis cela sans méchanceté aucune mais simplement parce que tu me sembles "léger" sur la façon dont tu abordes le chantier. on engage pas ce genre de travail sur un parking public à tout vent car ça t'obliges à tout remettre en place (au niveau des fermetures) à chaque fin de journée ou si il se mets à pleuvoir.

As-tu un minimum d'expérience sur le travail du bois? Tu risques d'avoir des assemblages à réaliser.

As-tu un minimum d'expérience sur l'utilisation de la colle en collant des matériaux hétérogènes?

La colle Sika11FC est utilisé dans le batiment pour coller de l'alu sur du béton. Renseignes-toi si tu peux coller du bois sur de l'alu avec celle-ci
Il faut utiliser une colle chimiquement neutre car une fois que tu auras tout coller il ne faut pas que la colle laisse échapper un gaz qui attaquera l'alu. ce problème n'a pas d'importance en exrérieur.

L'alu est un métal fragile. Un exemple tu mets dans un lave vaisselle un couvert en alu avec des couverts en inox pendant une semaine en faisant tourner une fois par jour et tu regardes l'état du couvert en alu.

Je te dis tout ça car j'ai failli me lancer, avec mon fils, dans la réfection de la paroi arrière ou il y avait eu des entrées d'eau par le trou du fil de la caméra de recul. En discutant avec le vendeur il a préféré le rembourser et le reprendre.

Le bon coté c'est que maintenant tu n'auras plus le temps de faire des kilomètres pour trouver un autre camping car. Il s'agit juste d'une note d'humour pour assayer de te faire sourire car je suis sur que tu as les "boules". J'ai connu ça.

Dominique, 173 msg, 71 ans. Lagny Sur Marne (FR-77).
 Citer Alerter [3123]
Laufran
08-03-2012 à 02h03
Dom77
Etre pointilleux , sérieux, dans la réalisation de ce que l' on fait , c'est effectivement une excellente chose , pour autant faut il ne pas tomber dans l' excès !
Le fait pour Charly de travailler à l' extérieur et devant chez lui , ajoute certes des difficultés à la réalisation de ce qu' il veut faire , mais pour autant , n' altérera en rien la qualité de son travail s' il l' exécute en prenant son temps , et en s' y appliquant un maximum .
L' ajustement des différentes pièces de bois d' un panneau samdwich, n'est pas aussi compliqué que de l'orfèvrerie , il ne faut rien dramatiser , c'est tout au plus de l' assemblage relativement basique , j' en parle en connaissance de cause , ayant refait pratiquement un panneau complet sur mon vieux Lexa et cela a beau dater de 15 ans , la plupart des C C sont toujours fabriqués de cette manière ( à l' exception principalement de la marque Eriba .)
En vérité , le vrai problème que l' on rencontre , ne se situe pas tant au niveau de la reconstruction du panneau en lui même , mais plutôt et le plus souvent ,dans la difficulté d' atteindre facilement le panneau .
Je me souviens , sur mon vieux Lexa , il m' avait fallu démonter toute la partie cuisine pour pouvoir accéder à la partie pourrie ! j 'explique pas le nombre d' heures de main d' oeuvre ! car il ne faut pas oublier qu' après le démontage ...... il y a le remontage !
Cela étant , j' ai revendu ce C C il y a plus de 10 ans à un couple d' instituteurs de ma région , et je les ai croisé sur un parking de supermarché il y a 2 ans environ mon panneau réparé , se portait toujours comme un charme !
Concernant l' alu , il ne rouille pas : il s' oxyde , oxydation qui lui est spéciale , on rencontre donc des panneaux en tôle d' alu qui font apparaitre de petits trous créés par cette oxydation , on utilise dans ce cas des mastics spéciaux pour les reboucher , des apprêts spéciaux ensuite , et idem pour la peinture , pas de difficulté particulière , dès l' instant ou on emploie le produit adapté à l' aluminium
Pour Information une tôle d' alu , en elle même se répare assez facilement , ou çà se complique , c'est lorsqu' il faut réparer un chassis en alu ! exemple : les audi A 8 , ou tous les modèles Jaguar depuis 2003, là, on a affaire à un chassis riveté , et collé à la colle Epoxy , et çà devient extrêment complexe à réparer , mais nous sommes loin d' en être là avec les panneaux d' alu de nos camping-car !
N' oublions pas que les mastics colle sont beaucoup plus neutres que le colles elles même ( voir mon message précédent ) et que leur avantage principal est d'adhérer sur la quasi totalité de toutes les matières existantes , à part le verre la plupart du temps qui lui ,nécessite l' emploi d' un mastic spécial , mais il ne faut pas oublier qu' il y a en principe sur chaque cartouche , une notice parfaitement détaillée , donc là non plus pas de souci particulier à se faire !
Pour ce qui est de la revente , prendre des photos du travail exécuté tel que tu le préconises est en soi une bonne chose pour créer un dossier de réparation
Il faudra effectivement le signaler à l' acheteur , mais ce n' est pas du tout une entrave à la vente , car un acheteur préfère acquérir un C C qui a été réparé , plutôt qu' un C C en mauvais état , et dès l' instant ou les choses sont dites ,çà se passe bien 8 fois sur 10!d'autant que certaines choses apparaissent normales au regard de l' âge du C C que l' on achète : à titre d' exemple , trouves moi une voiture de 15 ans , qui n' aie pas quelques petites marques, voire quelques " bosselettes "sur l' intégralité de sa carrosserie ! !
Voilà pourquoi , concernant l' opération qu' a entrepris Charly , je me montre beaucoup plus optimiste que toi
Cordialement Yvon


Yvon, 681 msg, 69 ans. Perceneige (FR-89). Chausson welcome année 200913à chevaux 50 000 km
 Citer Alerter [3124]
Dom77
08-03-2012 à 10h10
Je suis d'accord avec toi et je souhaite à Charly de restaurer son camping car et de pouvoir encore en profiter avant de le vendre.

Avec un minimum de soin et d'attention et de préparation cela est tout à fait possible. C'est pour ça que je lui propose d'aller voir un réparateur qui lui donnera des conseils. Je n'ai jamais vu un professionnel refuser de donner des conseils.

Au sujet de ton exemple je te ferais remarquer qu'un véhicule de 15 ans est destiné à la casse mais peut encore faire des heureux qui n'ont pas les moyens d'acheter un véhicule récent. Un propriétaire de camping car qui a 15 ans d'age en demande 1,5 à 2 fois le prix de l'argus. A ce prix là un acheteur a le droit d'avoir un véhicule en parfait état. de plus un véhicule qui ne roule pas s'abime plus qu'un véhicule qui roule (pour la partie mécanique).

Dans une vie antérieure (avant la retraite) nous avons fait du transport et nos véhicules ont fait 350000 à 400000 Kms en 4 ans sans problèmes mécanique(1 roulement de roue et des durites d'air de turbo sur un SCUDO - 1 alternateur sur un trafic mais par contre 2 moteurs WV sur 2 SEAT usure du bloc moteur sur l'un et grippage de l'arbre à came sur l'autre).

Pour conclure je souhaite bon courage et tous mes voeux de réussite à Charly.

Dominique, 173 msg, 71 ans. Lagny Sur Marne (FR-77).
 Citer Alerter [3125]
Laufran
08-03-2012 à 19h40
Dom77,

Les véhicules de 15 ans , destinés à la casse , j'ignore si tu seras de mon avis , mais dans certains cas , c'est tout simplement scandaleux , un des amis de mon fils dirige une casse en région parisienne , il nous expliquait que lors des diverses opérations reprises à 5000 ....et autres , ayant eu lieu ces dernières années , il leur est arrivé d'être obligés de broyer parfois de" vieux " véhicules proches de l' état du neuf !
Ceci s' appelle les pures folies de la société de consommation !
Naturellement , les C C , n'étaient pas concernés par ce phénomène , à contrario , il est vrai qu' il nous arrive de voir rouler des C C usés jusqu' à la corde et cette extrême , n'est pas acceptable non plus, ne serait ce que pour des questions de sécurité!
Un camping-car de 15 ans en bon état , est effectivement toujours vendu trop cher , mais , comme il reste néanmoins dans la fourchette des prix accessibles à des personnes n' ayant pas forcément de gros moyens , ces ventes sont vraiment d' une utilité première .
On a trop souvent tendance à oublier qu' un C C , pour beaucoup de français moyens c'est une énorme dépense , pourtant , il est nécessaire que tout un chacun puisse accéder à ce loisir qui ne doit pas être uniquement réservé à une élite !
Je me permets de t' apporter la contradiction sur un point :Tu dis ( je te cite ) un véhicule qui ne roule pas , s'abime plus , qu' un véhicule qui roule .
Attention , cette contre vérité souvent employée à tort et a travers, mérite d' être " radiographiée"
Repartons du départ:
Question : qu'est ce qui fait , que des pièces mécaniques s' usent ?
Réponse :Uniquement....... les frottements ! En clair toutes les pièces en mouvement dans un moteur tournent dans différents sens de rotation et se frottent en permanence : c'est un phénomène physique , sur lequel tous les ingénieurs du monde ont travaillé dans une seule direction : la réduction des frottements !
Les solutions passant par l' amélioration de la qualité des pièces qui frottent et pour y y parvenir , on a recours au traitement spécial de toutes les surfaces qui vont se trouver en contact : exemple par nitrurage , qui est un traitement durcisseur de la matière
l' autre méthode complémentaire , consiste à améliorer constamment la qualité des huiles qui participent pour une grande part à minimiser l' effet destructeur provoqué par les frottements
Cette analyse s'applique à toutes les pièces mécaniques en mouvement quel qu' en soit le domaine : Automobile , industrie , ect ....
Une fois que l' on sait cela , prétendre qu' un moteur qui ne tourne pas s' use , est un non sens profond !
Un moteur ne s ' use que lorsqu' il est en mouvement , vu qu' à ce moment là , les frottements provoquent le détachement de micro particules de métal , c'est ce phénomène physique qui correspond à l' usure !
C'est d'ailleurs une des raisons principales qui font que l' on change l' huile après un certain kilométrage , puisque cette huile se charge en microparticules de métal
Soyons donc cartésiens : Un moteur à l' arrêt ne s' use pas c'est techniquement impossible , dans le genre stupidités, j' ai eu l' occasion de tout lire ! par exemple qu' il valait mieux acheter un C C de 350000 kms plutôt qu' un camping-car de 60000 kms , eh bien soit dit entre nous cette théorie n'est qu ' un monstrueux " enfumage " de cerveau ! , le C C qui affichera 350000 kms , ne va pas tarder par finir à être " rincé " , les moteurs éternels c'est une pure illusion çà n' existe pas , ils finissent tous par s' user c'est un processus obligatoire !
Cette théorie du: " plus çà roule meilleur c'est ", date de l' époque , ou toutes les pièces annexes : durites , cylindres de roues ect ...... en fait la quasi totalité des composants d' une automobile étaient de qualité médiocre
Exemple pour illustrer mon propos : Dans les années 60 , sur une R 4 renault , ou une D S citroën , la durée de vie moyenne d' un cardan de roue oscillait entre 15000 kms et 35000 kms
De nos jours plus personne ne change un cardan de roue sur toute la longévité d'une voiture
Autre exemple : dans les années 60 , la qualité du caoutchouc des coupelles des cylindres ou des étriers de freins était si médiocre qu' on les changeait au même rythme que les cardans ,
Idem , de nos jours , il arrive que l' on ne change pas ces pièces pendant toute la durée de vie de la voiture !
Quand on ne se servait pas de la voiture dans les années 60, ces pièces que je viens de citer ( exemple les cylindres de roue ) qui comportaient des parties en caoutchouc , ( les coupelles ) , s' autodétruisaient toutes seules par vieillissement prématuré de la matière , c'était d'ailleurs visible à l' oeil nu par la formation de petis craquements en surface
A présent tous ces phénomènes d' usure prématurée n'existent plus , car toutes les matières composantes ont fait des progrès considérables

Arrêtons de continuer à entretenir cette fausse information , qui n' a plus lieu d' exister
Si vous trouvez un C C à vendre de dix ans , et qui n' a que 15 000 kms réels au compteur ,surtout n' y touchez pas ! moi , j' arrive en courant pour l' acheter ! Hélas... .... il ne faut pas trop rêver !
Cordialement Yvon

Yvon, 681 msg, 69 ans. Perceneige (FR-89). Chausson welcome année 200913à chevaux 50 000 km
 Citer Alerter [3135]
Charly
09-03-2012 à 18h00
Acceder au profil du membre
Dom: là, je perds le peu de courage qui me restait. Bon, un peu de soleil (Laufran) et ça repart.


D'où vient la fuite ? On s'en moque puisque je suis obligé de demonter les 3 ouvertures et de refaire les bois à l'avant et le dessous. Ensuite, je remonte les baies, et refait leur cordon.

Hier, j'ai acheté une raboteuse-dégauchisseuse d'occasion, merde in China. Aujourd'hui, j'ai appris à m'en servir. J'ai d'abord essayé sur le dessus (dégauchisseuse), avec un resultat merdique fonction de la force d'appui de la main.

Il faut dire que mon bois est très dur. C'est un bois exotique rouge, utilisé en faux plafond dans l'entrée de ma maison, et qui date de 1978. Epaisseur 29 mm.

Ca vaudra largement mieux que les tasseaux en pin des magasins de bricolage, qui pissent la résine encore liquide, se tordent dans tous les sens, coupés de la veille.

J'ai ensuite utilisé la fonction raboteuse (dedans), on rentre le bois, il avance tout seul. 1 passe à 27 mm sur une face, puis à 25 mm sur l'autre face: j'ai enfin mes planches de 25 mm.

Me reste à les débiter en tasseau. J'ai donc sorti une bonne scie circulaire portative. Mais probleme: pas d'établi. Je vais donc en acheter un demain.



Charly, Webmaitre,10810 msg, 55 ans. Cesson Sevigne (FR-35). [mon blog] Intégral Esterel 21. 2001-86.000km Mercedes 316 boite robotisée
 Citer Alerter [3149]
publicité
09-03-2012 à 18h00
Lien commercial -1-

Laufran
09-03-2012 à 19h59
Jan Cris bonsoir ,

Bien ,très bien , le coup des tasseaux, avec la dégauchisseuse et tout le" toutim " ,mais j 'insiste à nouveau ,sois sans crainte pour les éventuels petits écarts de planéité, si toutefois il devait y en avoir , car tout cela ne changera pas fondamentalement le résultat fini !

Je redis que le mastic colle que tu devras obligatoirement mettre entre ta tôle d' alu , et ton tasseau ( si tu veux que ta tôle colle contre lui ) rattrapera automatiquement ces éventuels petits écarts , alors arrête de te faire du mouron avec çà
Pour l' établi , connais tu les établis pliants ? Ils sont une excellente solution au manque de place , il y a pas mal d' années de cela , habitant en appartement , c'est ce que je m' étais acheté , et çà fonctionne plutôt bien
Mon conseil ,( puisque j' en ai utilisé un pendant plus de vingt ans ), c'est de ne pas acheter un modèle trop basique , dont le défaut est double : trop petit en surface d' utilisation , et également trop léger .
L'autre piège à éviter , c'est le mauvais positionnement de la planche que tu vas scier , si tu ne veux pas carrément scier le plateau de l' établi en deux ! Ne rigole pas ,crois moi , c'est arrivé à plus d' un d' entre nous , donc , attention d'être vigilant sur le réglage de la hauteur de coupe de ta scie circulaire.
Gardes le moral , je te le confirme à nouveau ,(et au stade que tu as atteins tu as déjà du t' en apercevoir) c'est juste un chantier à la portée d' un bricoleur de bon niveau , sans difficultés techniques insurmontables , les seules qualités requises , étant de mon point de vue :

-La réflexion ......! exemple, avant de coller une pièce réfléchis plutôt trois fois qu' une , pour savoir si tu es bien entrain de la positionner au bon endroit !parce qu' une fois qu' elle est collée ..... t' es "cuit "!

-La patience ......! prends ton temps , surtout pour les temps de séchage des colles , qu 'il te faut respecter impérativement rapport aux préconisations des fabricants encore plus dans ton cas vu que tu effectues ce travail en extérieur ( lis ..... et relis tes notices plutôt deux fois qu 'une !)
Sincèrement , si tu ne confonds pas vitesse et précipitation ,c'est gagné ! et d'ici quelques temps tu vas te sentir assez fier d' avoir réussi un truc pareil
Et dis toi bien une chose , pourquoi cette réparation serait si chère chez un pro ? à cause des heures de main d' oeuvre ! là est tout le problème , alors , as tu conscience de la somme que tu vas économiser ? rien que ce point là devrait te filer un moral en béton !
Bon courage pour la suite , et n' hésites pas à en reparler si tu rencontres une difficulté imprévue
Cordialement Yvon

Yvon, 681 msg, 69 ans. Perceneige (FR-89). Chausson welcome année 200913à chevaux 50 000 km
 Citer Alerter [3156]
120 messages.      1 2 3 4 5 6 7 8   - C'est la cata, infiltration sur mon intégral ! - Lu 289933 fois. [565]
retour en haut de page Messages récents
répondre dans cette discussion

Lien commercial -1-