Dossiers > Bricolage et améliorations divers

Infiltrations, le cancer des camping-cars

Comment meurent les camping-cars ? Bien souvent, d'un mal sournois qui a déja fait beaucoup de mal quand on le découvre: l'infiltration, cancer ou gangrène du camping-car.

Le but de cet article n'est pas d'effrayer les futurs ou actuels propriétaires d'autocaravane, ou de caravane, mais de nous permettre, par notre vigilance, de prévenir, détecter, et réparer les possibles infiltrations.

Causes

Infiltations externes

Il y a infiltration quand la cellule n'est plus parfaitement étanche. Les raisons peuvent en être:
- Défaut d'étanchéité lors de l'installation d'une baie, lanterneau, antenne, échelle, galerie, caméra de recul, panneau solaire... ,
- Défaut ou vice de fabrication lors du montage des éléments ou de l'assemblage des parois chez le constructeur,
- Vieillissement des joints associé au travail de la cellule sur de nombreux kilomètres,
- Choc sur la cellule, par exemple sur une cornière de liaison entre 2 panneaux. Cas courant, la capucine frappée par une branche un peu basse.

On le voit donc, n'importe quel camping-car, qu'elle qu'en soit la marque ou l'age, peut être concerné. Si un camping-car a été bien conçu et réalisé, ses équipements montés proprement, et qu'il n'a pas subi de choc, le risque d'infiltration est réduit.

Avec l'age, les joints vieillissent. Préventivement, il peut être judicieux de refaire les joints après 20 ans, mais le risque est alors de générer une fuite là où il n'y en avait pas...

Infiltrations internes


Dramatiques pour les planchers: la fuite d'eau propre au niveau du réservoir, de la pompe, de la tuyauterie, de la robinetterie ou du bac de douche.

Action de l'infiltration, mécanisme


L'eau pénètre sous la peau extérieure. Si elle trouve alors un matériau absorbant, elle l'imbibe. C'est le cas du bois, qu'il soit massif, aggloméré ou contre-plaqué.
L'eau est alors prisonnière: elle ne peut ni s'écouler, ni s'évaporer, les 2 faces d'une parois étant étanches. Le bois commence alors à se décomposer lentement, tout en restant humide. Il perd alors sa résistance mécanique et n'assure plus son rôle de structure. On peut voir ainsi des capucines s'affaisser.

Placer le véhicule au soleil ou à l'abri ne changera rien.

Pire: l'eau, par capillarité, progresse dans le bois en suivant son fil, sur de grandes longueurs. D'où l'importance d'une détection rapide.
Dans le cas de contre-plaqué, également utilisé, l'eau peut se répandre dans 2 directions perpendiculaires, selon chaque couche.

Bien qu'il existe du contre-plaqué (CP) pour extérieur (CTBX), voire du contre-plaqué marine, l'utilisation de tasseau est préférable. En effet, les zones les plus absorbantes sont les chants. Sur un morceau de CP, les chants sont tout le périmètre du morceau, alors que sur un tasseau, les chants se résument aux extrémités. On protégera donc particulièrement celles-ci.

Peut-on faire une analogie avec les maisons en bois ? Pas vraiment. Dans une maison en bois, le bardage (planches de parement des murs) est aéré, il respire sur ses 2 faces, une lame d'air étant aménagée coté intérieur. Ainsi le bois peut prendre l'eau, et peut sécher par évaporation.
Dans le cas de nos cellules, les parois sont étanches sur leurs 2 faces. En effet, on utilise souvent du vinyle (feuille plastique) en revêtement interne, pour éviter les auréoles qui se formeraient immanquablement sur un revêtement respirant tel un papier peint. La cause est la condensation due à l'humidité qui peut être importante quand plusieurs personnes résident dans un petit volume.

A noter, le lavage du camping-car au nettoyeur haute-pression est à éviter: les joints et équipements ne sont pas conçus pour être étanche à 150 bars.

Conséquences d'une infiltration



Fixation de retroviseur: tole alu perforéeLes conséquences d'une infiltration sont parfois si lourdes qu'elles peuvent rendre la réparation économiquement impossible, ce qui signifie la casse pour votre camping-car ou caravane, qui auraient pu encore vous assurer de nombreuses années de service.

En effet, la plupart de nos roulottes ont une structure en bois. Les parois et pavillons sont faits d'une peau externe (alu ou résine polyester), d'un isolant (polystyrène, mousse de polyuréthane..) et d'un revêtement intérieur (contre-plaqué, médium...).

A l'intérieur de ce sandwich se trouvent des tasseaux de bois, du pin souvent, qui servent à la fois à l'assemblage des panneaux entre-eux et avec le mobilier, l'entourage des ouvertures, et aussi de structure.

Le bois est un matériau présentant de nombreuses qualités, mais il présente une faiblesse: il ne supporte pas une humidité constante, qui le fait pourrir.

Les autres matériaux (alu, polyester, mousse isolante) eux sont imputrescibles, ou nettement moins sensibles à l'humidité.

Enfin, les garnitures intérieures, en contreplaqué ou médium (Isorel), ainsi que le mobilier et les voilages supportent mal l'humidité persistante.

Il faut savoir que même si l'infiltration est localisée sur un panneau, par exemple sous une baie, c'est tout le panneau qu'il faudra déposer et remplacer, puisque ces panneaux sont d'une pièce. Cout : 5 à 6.000 euros ttc ! Pour un toit, compter entre 4 et 6000 euros.

Prévention


Remisage

Remiser un camping-car dans un garage ou une grange en hiver le protègera plus du soleil que de l'eau.
En effet, lors de son utilisation, il se trouvera forcement un jour ou l'autre sous la pluie. S'il n'est pas étanche, il y aura infiltration. Une fois l'eau entrée dans les fibres du bois, elle ne pourra pas en ressortir.
Le remisage ne stoppe ni ne suspend l'action d'une infiltration.
Pire, le remisage dans un hangar humide entrainera des moisissures sur les tissus et voilages...

Housses

Il se vend des housses de toit ou housses complètes dédiées aux camping-cars. Si elles protègent efficacement contre les UV et les cacas d'oiseaux, elles sont catastrophiques dans les pays tempérés: En coupant toute aération, elles favorisent l'apparition de moisissures. A réserver pour les pays chauds.

Vigilance



La meilleure solution est la vigilance. Une bonne connaissance de son camping-car, une inspection régulière, par exemple lors des lavages de carrosserie éviteront les catastrophes.

Les marques à surveiller


Comme dit plus haut, absolument aucune marque n'est à l'abri d'une infiltration, même sur un camping-car très récent.

Certains fabricants mettent en oeuvre des solutions techniques limitant ou annulant l'action d'une infiltration:
- panneaux sandwich avec structure en mousse PU (polyuréthane) haute densité,
- panneaux sandwich avec structure métallique (acier inox ou alu),
- panneaux sandwich sans structure,
- carrosserie monobloc, sans joints, sans structure bois,
- carrosserie sur structure métallique (anciens Esterel et LeVoyageur).

Pour ces constructions, les conséquences d'une infiltration seront moindres; une réparation sera quand même nécessaire pour protéger les planchers et meubles.

Détection d'une infiltration



Certaines infiltrations sont très franches: l'eau coule dans la cellule lors d'une pluie violente. C'est spectaculaire, mais sans conséquence si la fuite est étanchée aussitôt. Penser à se munir d'une cartouche de mastic-joint et/ou d'un ruban adhésif.

Appareil de mesure d humidité: détection des infiltrations.Les professionnels utilisent un détecteur d'humidité. C'est un appareil électronique, avec 2 électrodes que l'on applique en différents endroits de la cellule, qui détecte et quantifie toute trace d'humidité. Les mieux équipés utilisent un détecteur à résonance magnétique.

Chez certains accessoiristes camping-car, On peut trouver ces détecteurs à partir de 250 euros. Plus raisonnablement, vous en trouverez d'aussi sérieux dans la boutique:
- Humidimetre MD-2G
- Humidimetre induction HRM-02
L'achat d'un tel appareil sera vite rentabilisé. Le nombre de points de contrôle est de l'ordre de quelques dizaines, environ 100 à 200. Les électrodes seront fortement appuyées sur la paroi, à l'intérieur de la cellule, et doivent perforer le vinyl de décoration. On surveillera particulièrement les entourages de baies, lanterneaux, portillons, porte, jointures entre panneau, grilles d'aération, perforations pour antennes, caméra de recul... Le plancher doit être également inspecté, par le dessous si nécessaire.

Important: on pourrait penser faire cette détection avec le dos de la main, ça ne fonctionne pas. Même à l'endroit d'un tasseau gorgé d'eau, on ne détectera rien manuellement à cause du revêtement décoratif étanche (vécu).

On trouve des détecteurs à 2 électrodes-pointes, qui nécessitent de percer la couche étanche. De nouveaux détecteurs à induction, agissant par radiofréquence, détectent la présence d'eau à travers une épaisseur étanche. Ceux-ci sont plus adaptés à nos camping-car, qu'ils n’abîment pas:
Humidimetre induction HRM-02 Humidimetre induction  HRM-02 Humidimètre de précision HRM-02; pour la recherche et l évaluation des infiltrations sur les camping-cars. Non-invasif, il permet de mesurer le taux d humidité des matériaux du camping-car: bois de structure, meubles, panneaux de finition décors......

Faire le contrôle d'étanchéité soi-même


Vous avez du temps (2 à 4 heures), un camping-car, et un détecteur, si possible à induction ? Lancez-vous pour faire ce controle vous-même. Il vous permettra de parfaire la connaissance de votre camping-car, et d'avoir la certitude de l'absence de problème, ce que ne peut vous garantir la facture d'un concessionnaire.

L'examen peut avoir un caractère routinier, durer 2 heures, en se limitant aux endroits suspects. Exceptionnellement, un examen approfondi de 4 heures peut être réalisé, par exemple après l'achat d'un camping-car d'occasion.

Si votre camping-car possède une carrosserie en polyester, l'examen pourra commencer par l'extérieur. Dans ce cas, se munir d'un escabeau, et d'une échelle pour l'accès au toit.

Cependant, l'examen intérieur + extérieur sera plus probant.

1) Videz tous les placards, coffres et soutes. Le but est de pouvoir accéder au maximum de surface de paroi.

2) Passez l'appareil autour des lanterneaux, baies, portes et portillons;

3) Inspectez aussi les entourages de coupelle de remplissage, 3eme feu stop, éclairage extérieur, sortie de hotte, mat d'antenne

4) Par l'intérieur, inspectez sur toute leur longueur les jonctions entre paroi et paroi, paroi et toit ainsi que paroi et plancher. Pour les capucines, insister sur toutes les jonctions entre panneaux.

5) Par le dessous, inspectez votre plancher: bas de caisse cotés et arrière, fixation des jupes, des cables. L'accumulation de terre en certain endroits peut provoquer un pourrissement local du bois.
Le cadre inférieur de panneau sandwich, situé sous le niveau du plancher, se retrouve peu protégé des projections d'eau.

6) Pour les profilés, inspecter les jonctions cabine/cellule.

7) Pour les intégraux: inspecter les 2 cotés au dessus des roues avant, sur toute la hauteur et sur 2 mètres en longueur. Il est normal de trouver une valeur moyenne supérieure au reste de la carrosserie: les "ailes" d'un intégral sont réalisées dans une plaque massive de contreplaqué de 25 mm, et non en tasseaux/isolant.

On observera une valeur moyenne normale située entre 0 et 10% en fonction des matériaux, de la température et des conditions météo.
Pour ces valeurs, le controleur HRM-02 reste dans le vert.
Si, par contre, les leds oranges, ou pire rouges, s'allument, en même temps que retenti l'alarme, inspecter plus finement l'endroit.

Dans ce cas, vérifier l'absence de partie métallique dans la paroi. A défaut, on peut conclure à une infiltration...

A consulter: Détecter une infiltration.

Auréoles, moisissures...



Auréoles et moisissures peuvent se produire sans qu'il n'y ait d'infiltration; elles seront causées par la condensation, aux endroits peu aérés.

Elles peuvent aussi être dues à une infiltration: dans ce cas, l'infiltration sera déja très mature et les dégâts importants.

En conclusion: controlez ou faites controler régulièrement l'étanchéité de votre cellule, il y a va de la vie de votre camping-car, même pour un camping-car très récent !

Repérer la fuite

Fuite au niveau la fixation de l antenne.Repérer, et non réparer, car déterminer par où entre l'eau est parfois plus difficile que de réparer.
En effet, car une fois à l'intérieur d'un panneau, l'eau peut s'écouler le long d'une paroi, suivre une structure, une gaine électrique, et provoquer des dégâts plus loin. Par exemple une fuite de toit peut entrainer un pourrissement de paroi et de plancher.

Le détecteur d'humidité pourra alors vous aider, mais plus encore votre sens de l'observation et de l'analyse.




Infiltration et garantie



Si votre camping-car est sous garantie, ce n'est pas à vous de faire le travail, mais au concessionnaire. En effet, indépendamment de la garantie du porteur (entre 12 et 24 mois), la cellule est garantie entre 5 et 6 ans, selon les constructeurs.
Mais pour que cette garantie soit valable, il est impératif de soumettre son camping-car à une visite périodique, généralement payante (80/150€).
Il vaut mieux alors éviter de choisir une concession trop éloignée.

Certains constructeurs peuvent prendre en charge partiellement ou totalement la réparation d'une infiltration après la période de garantie, si:
- tous les contrôles ont été réalisés pendant la période de garantie,
- un contrôle d'étanchéité a été réalisé chaque année après la période de garantie,
- le camping-car n'a pas connu d'accident ou choc concernant sa cellule.
- l'infiltration n'est pas due à un équipement (baie, portillon, lanterneau...) non monté à l'origine.

Voir aussi : A voir aussi, discussions Infiltrations, la maladie des intégraux RAPIDO.

La solution



Vous avez repéré une infiltration, que faire ? Si le véhicule est sous garantie, direction le concessionnaire de la marque.
Sinon, c'est huile de coude ou carnet de chèque.

Si les structures, pourries, ne sont plus en mesure d'assurer leur fonction, il faudra les remplacer. Beaucoup de travail, mais cout limité.
Le cas se présente souvent pour des capucines. Il faut alors déshabiller, retirer les structures de bois sans les détruire d'avantage, et les refaire totalement ou partiellement à l'identique.

Si l'attaque est ponctuelle, par exemple au niveau du raccord de 2 tasseaux, il est possible de refaire le volume avec un bois synthétique. Pas de la pâte à bois, qui sert à redonner un aspect meilleur à de vieux meubles, mais une résine polyuréthane, avec durcisseur.

Parfois, l'infiltration n'a pas attaqué une structure, mais provoqué quelques petits dégâts localisés: panneaux intérieurs pourris, revêtement intérieur auréolé, tôle alu corrodée avec petites perforations, on peut se contenter de réparer sans démonter, après bien sûr avoir localisé et neutralisé la fuite.
L'isolant aura été altéré, donc sera moins performant, l'allure intérieur et extérieure un peu moins pimpante, mais le camping-car restera fonctionnel, à moindres frais.

Un article sera consacré à la réparation des dégats d'une infiltration.

Les photos

La première photo montre une infiltration au niveau d'une fixation de pare-brise. Défaut d'étanchéité des 2 vis de fixation, à imputer au précédent propriétaire, très fier de ses "rétro de camion".
Meilleure visibilité arrière, c'est sûr, mais plusieurs milliers d'euros de dégâts.

Remarquez: la tôle est très abimée au niveau de la fixation, mais le plus grave est dessous: on aperçoit des petites perforations, allant jusqu'au passage de roue: le panneau entier est touché.

Deuxième photo: trou de fixation d'un support d'antenne. Je l'ai démonté, "pour voir". Même si ce n'est pas la cause de l'infiltration recherchée, on voit que le bois a noirci à cause de l'humidité. Cependant, la vis mord encore.
Solution: Gratter un peu, bourrer de mastic-colle, et refixer le support d'antenne.

Fuite en joint de pare-briseFuite en joint de pare-brise, aureole sur montant et rideauCi contre, à gauche, il fallait retirer le rideau pour voir que celui-ci est piqué, et les traces d'écoulement sur le montant: la fuite est régulière, mais heureusement sans conséquences lourdes, la structure étant en résine polyester.

A droite, la cause: un joint de pare-brise mal appliqué.

La solution: pour faire simple, une réparation de fortune avec un mastic-colle souple (Sika Fc11 noir).


Discutons de cet article sur le forumEn discuter sur le Forum

Article suivant: Séchage du linge
Article précedent: Internet et camping-car, comment se connecter en voyage

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami








A propos de cet article
Profil de Charlyinfos Article de Charly.
Votre ouaibmestre

N° Article : 32
Article lu 95712 fois.
Créé le 01-06-2009 à 20h03.
Modifié le 26-01-2017 à 18h32.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles