Dossiers > Bricolage: Chauffage & chauffe-eau

Révision Chauffage TRUMATIC S3002

Ervilo est l'auteur de cet article. Pour toute question, cliquer sur le lien de la discussion associée, en bas de page.

J'ai décidé de réviser mon chauffage TRUMATIC S3002 et après d'entretenir le TRUMA-VENT (dans un deuxième article).
A noter que ce tutoriel s'applique également pour les 3002 SL plus courant, avec le bruleur à gauche.

Les problèmes :
1> extinction de la flamme
2> non-arrêt de l'allumeur malgré présence de la flamme.

Après démontage complet de la "bête" et nettoyage, j'ai passé un antirouille et une peinture thermique pour faire "plus propre".

Chauffage Truma S3002 à gazPour enlever la façade: elle est simplement clipsée dans le bas; la déclipser puis la soulever vers le haut sur 1 cm.

On remarque en haut à gauche le bouton rond qui sert à la fois à allumer et à régler la puissance.

A noter que cette commande est grossièrement thermostatée, c'est à dire que le S3002 peut réguler sa température.





facade démontée, vue sur le corps de chauffe. 2 points de fixation au sol (fleches). L air frais entre par le dessous, et suit un serpentin. La façade enlevée, on aperçoit le corps de chauffe en aluminium. Le bruleur est dans la partie basse à gauche.
L'air frais entre par le dessous (orifice dans le plancher), traverse le bruleur, puis l'air brulé (fumées) parcours le serpentin et ressort à droite à mi-hauteur vers le conduit de fumée, qui débouchera au dessus du camping-car.

En bas à gauche, un bulbe en cuivre: il permet de réguler la puissance du bruleur en fonction de la température (thermostat). Indépendant de la régulation du Trumavent, dont on aperçoit l'entrée derrière le corps de chauffe.

Sur le modèle SL, le bulbe est déporté, au bout d'un capillaire de 150 cm. Attention au capillaire du bulbe. Ce capillaire est un fil petit tuyau de cuivre souple. Ne pas le couper, l'écraser ni le plier.

Juste derrière le bulbe, le bruleur, avec le petit regard qui permet de surveiller la flamme (ici, allumée, on voit l'électrode de l'allumeur chauffée au rouge).

En bas à droite, l'allumeur à pile.


Pour la dépose du corps, dévisser les 3 vis de fixation au sol montrées par les flèches bleues.





Chauffage Truma S3002 à gaz
Le filtre d'entrée d'air était très sale.
Chauffage Truma S3002 à gaz
J'ai parcouru le Net pour comprendre le fonctionnement de la sécurité et j'ai vu tant de bêtises que j'ai décidé de procéder à des tests simples.

La sécurité par thermocouple fonctionne ainsi:
Quand vous tournez le gros bouton rond réglage de la vanne gaz, à gauche, un interrupteur fait démarrer un allumeur qui produit un train d'étincelles sur une "bougie" au dessus du bruleur.

En appuyant sur ce même bouton, on force l'arrivée du gaz qui est enflammé par les étincelles et chauffe le thermocouple. Maintenir ce bouton quelques secondes.

Le courant produit par le thermocouple alimente une Electro-Vanne-Gaz (EVG), qui laisse passer le gaz. Si la flamme s'éteint, le thermocouple ne produit plus de courant, la bobine n'est plus alimenté, l'EVG se ferme, le gaz est coupé.

Lorsque la pointe du thermocouple est chauffée par la flamme, un courant électrique est créé
(et pas 20V comme certain le racontent !?) mais très exactement 45 mv (45 millivolts, soit 0,045 v), pointe chauffée au rouge.

Pour le mesurer, j'ai utilisé un oscilloscope en position DC échelle 20 mv /cm.
Mon ancien thermocouple sortait 15 mv, le nouveau 45 mv.
Référence: Truma 30050-13900.
Cela à solutionné la panne N°1 (extinction de la flamme)

J'ai voulu tester la "bobine" très simplement. Sur le Net, certains annoncent une bobine de plusieurs millions d'ohms, elle fait environ 1 ohm !

Elle reste collée pour moins de 25 mv. Le test avec une pile de 1,5 volt sera largement suffisant.

Pour démonter le brûleur, j'ai utilisé une clef à tuyauter de 10 (clef que l'on utilise pour les raccords de frein en automobile
Chauffage Truma S3002 à gaz
Chauffage Truma S3002 à gaz
Pour le non-arrêt de l'allumeur et malgré un nettoyage de la sonde de ionisation:
J'ai démonté l'allumeur et réalisé le test suivant:
Une résistance de 10 M ohms (10 Millions d'ohms) doit arrêter l'allumeur (je suis allé jusqu’à 30 M ohms car c'est le passage de la sonde de ionisation dans la flamme qui produit une "résistance" et dans certain circuit un "redressement" comme une diode
Chauffage Truma S3002 à gaz
Chauffage Truma S3002 à gaz
Le remplacement de la bougie Référence TRUMA 30030-02900 a solutionné la panne 2.


Discutons de cet article sur le forum En discuter sur le Forum

Article suivant: Modification de régulation du pulseur Trumavent
Article précedent: Batteries: techniques de charge

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami
Lien commercial -55-





A propos de cet article
Profil de Erviloinfos Article de Ervilo.
Retraité ! passionné d'électronique et de restauration de 4CV Renault

N° Article : 283
Article lu 36103 fois.
Créé le 15-12-2013 à 08h27.
Modifié le 09-01-2015 à 08h00.

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forum En discuter sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles