Dossiers > Bricolage: Eclairage et électricité

Installation d'un panneau solaire 1/3

Cet fiche bricolage aborde la technique des panneaux solaires, ou photovoltaïques, installés sur les camping-cars.

Outillage & fournitures

- tournevis
- pince à dénuder ou cutter
- crayon
- pistolet à mastic
- mastic colle Sika
- white spirit
- chiffon
- trichloréthylène

Remarque: on peut se confectionner un pic à glace à partir d'un vieux tournevis au manche solide, dont on affutera la lame en pointe très pointue. Attention, cet outil devient alors dangereux, ne jamais le transporter sur soi dans une poche.

Le panneau solaire


Utilité du panneau solaire



Son intérêt est de recharger la batterie de cellule, mais contrairement à l'alternateur du moteur du camping-car, cette charge est lente. Pour ceux qui se déplacent chaque jour, la charge procurée par l'alternateur devrait être suffisante. Pour ceux qui stationnent plus d'une journée, dans un endroit n'offrant pas le 220 volts, le panneau solaire est la solution.
Cependant, sachant que les batteries au plomb, même les batteries à décharge profonde, vieillissent prématurément si la décharge est importante, le panneau solaire permettra de lisser la décharge en rechargeant en permanence, le jour bien sûr.

Technologies



On trouve principalement sur le marché 3 technologies photovoltaiques:
- les panneaux constitués de cellules polycristallines, d'un magnifique bleu irisé.
- les panneaux monocristallins, noirs.
- les panneaux en silicium amorphe, noirs;

Que choisir ?
Le silicium amorphe est le moins cher, mais son rendement surfacique est médiocre (30w/m²). Son seul atout est qu'il permet de fabriquer des panneaux très souples, que l'on peut enrouler.

Ensuite, entre mono et polycristallin, la différence de rendement surfacique est si faible que cela ne constitue pas, selon moi, un critère d'achat.

Semi-souple ou rigide ?
Les panneaux semi-souples: En 2015, j'ai testé Panneaux photovoltaiques fins et souples, ideaux pour les casquettes, puis de nouveau en 2017 Panneaux solaires souples à cellules Sunpower, que valent-ils ?.
Les panneaux souples présentent d'énormes avantages pour les camping-caristes:
- plus légers (75% de poids gagné),
- très faciles à installer, pose collé sans pieds ni colle spéciale;
- faible épaisseur (3 mm)
- souples: peuvent épouser le galbe d'une capucine, casquette ou d'un fourgon;
- peu fragiles, ,ne craignent pas la grêle, on peut même marcher dessus;
- pas de prise au vent, donc ne craignent pas les rafales;
et un défaut:
- un peu plus chers (+60%), mais on économise le kit de pieds/ colle spéciale.

Panneaux domestiques

Pour les grandes puissances (200 watts), on peut utiliser les panneaux destinés à nos maisons. Le cout au watt-crete est proche; par contre, la tension est plus élevée, il faut donc choisir un régulateur adapté.

Quelle puissance choisir ?

Pour nos usages courants, 100 watts sont suffisants. Si ordinateur, ajouter 100 watts. Si réfrigérateur à compression, ajouter 100 à 200 watts.
Si utilisation stationnaire en hiver: 200 watts.

Un ou plusieurs panneaux ?


Un panneau de 200 watts ou 2 de 100 ? Ce sera l'espace disponible sur votre toit qui décidera.

Série ou parallèle ? L'avantage du branchement série: moins de pertes en cables, du fait d'une intensité moindre. Mais... si un panneau est ombragé, la production globale est impacté. De plus, le régulateur doit accepter la tension plus élevée. à mon humble avis, je choisis parallèle.

Optmisation



Le panneau photovoltaique fournit le maximum d'électricité si :
- les rayons du soleil le frappent perpendiculairement à sa surface
- le ciel est clair
- le panneau est propre
- le panneau peut évacuer sa chaleur
- le panneau est récent (un panneau s'use et devient moins performant après quelques années)

Panneau nu ou kit ?



L'alternative se présente, pour une raison économique par exemple. Il faut savoir que les panneaux proposés en kit par les accessoiristes de camping-car ne sont pas spécifiques à notre usage.
On peut les trouver, ainsi que leurs contrôleurs, câbles et batteries, auprès d'autres fournisseurs . A vous de faire le calcul, sachant que les premiers kits complets (colle, supports, panneau, régulateur, passe-cable) sont à moins de 500 euros en 75 watts (en 2010; 200 euros en 2017).

Le seul élément du kit spécifique étant les supports, vendu honteusement 80 euros les 4. Les camping-caristes un peu bricoleurs auront tôt de s'en faire en bois ou en réglette aluminium.
Les supports, outre la fixation du panneau, le rehaussent afin de préserver une lame d'air de quelques centimètres. En effet, le panneau est moins performant s'il est trop chaud.

Fixation



La suite de l'article concerne la pose d'un panneau rigide.

Afin de ne pas percer le toit, la pose faite par un professionnel se fait par collage, via un support plastique, donc sans perçage. C'est louable, mais la colle coute près de 60 euros !

Dans l'exemple de cet article, basé sur un kit Alden rigide incomplet (il manquait la colle), la fixation a été faite par mastic-colle Sika fc11 + 4 vis inox.

Pour ceux qui rechignent à percer le pavillon, ce qui peut se comprendre, il faut quand même accepter divers perçage du toit: lanterneaux, cheminées, antenne, et le câble du panneau solaire. Ces 4 vis permettent de plus une certaine tranquillité d'esprit à ceux qui n'auraient pas une entière confiance dans le collage.

choix d  emplacement de panneau solaire photovoltaique sur un camping-car

Choix de l'emplacement



Posez votre panneau selon les diverses possibilités s'offrant à vous, prenez une photo à chaque, et évaluez chaque solution.

Ainsi, le choix de l'emplacement se fait en respect de contraintes:
- aérodynamique : pose longitudinale pour moins de prise au vent
- ombrage : éviter la pose sous l'antenne
- débattement des autres équipements: lanterneaux et antennes
- évolution: laisser un espace pour un second panneau, une galerie, une antenne satellite...

Section des fils



Notre panneau a une puissance nominale de 75 watts. Cette puissance est en fait difficile à obtenir, d'autant plus qu'il est posé horizontalement. On aura au maximum 75/12 = 6 ampères (en fait, plutôt 5A). Une section de cable de 1,0mm² serait suffisante. En fait, la section conseillée par Alden est de 2,5mm² entre le panneau et le régulateur, et 4mm² entre régulateur et batterie.
Pourquoi ce changement de section ? On sait que tout fil possède une résistance linéaire, la résistivité, qui engendre une chute de tension.
Cette chute de tension peut tromper le régulateur sur la tension de la batterie, et ainsi continuer la charge alors que la batterie a déjà atteint sa tension maximale.

Vous pouvez également utiliser la calculatrice de section de cable proposée dans l'article "Calcul de section des cables electriques".

Le mieux est quand même de poser le régulateur le plus près possible de la batterie.

Installation extérieure



Connecteur du panneau photovoltaiqueSur l'envers du panneau se trouve un boitier de raccordement, étanche. L'ouvrir, et y raccorder le câble, du bon coté, c'est à dire du coté où se trouve la batterie.

Le câble visible sur la photo est celui fourni par Alden dans son kit, cable prévu pour le 220 volts alternatif.
Par convention, on utilisera le fil marron pour le + (normalement rouge), et le bleu pour le - (normalement noir).

On remarque, sur la photo, que le passe-câble visible à droite a été bouché par un petit morceau de câble, pour respecter l'étanchéité. Pourquoi avoir prévu 2 passe-câbles ? Sans doute pour le montage de 2 panneaux.
Serrer les presse-étoupes (passe-fils) à la main.

pointage du troupercage à l emplacement des visToujours panneau retourné, pointer (pic à glace) et percer l'emplacement des 4 vis sur la semelle des supports du panneau.

Ebavurer.



pointage-percage du toittracageRetourner le panneau, le poser précisément à son emplacement.

Avec le pic à glace, percer 4 petits trous d'un millimètre de diamètre maxi aux emplacements des vis. Engager 2 vis dans 2 coins opposés pour maintenir le panneau le temps de dessiner au crayon le contour des supports, puis démonter.


Nettoyer la surface de collage, en s'aidant du tracé au crayon celui-ci sera alors partiellement effacé, ce n'est pas gênant.

Preparation de la surface de collage du panneaupose du mastic-colle pour fixer le panneau solaireLe nettoyage se fera avec un savon liquide, par exemple, puis au trichloréthylène. En place du savon liquide, j'ai utilisé un produit rénovateur de peinture pour automobile, très efficace.

De nouveau, remettre le panneau à l'envers.

A l'aide du pistolet, étendre généreusement un cordon de mastic sur l'embase des supports. Ce cordon doit aussi faire le tour des 4 perçages précédents.

Idem sur le toit, en s'aidant de traçage au crayon, appliquer un cordon de mastic.

Maintenant, vous pouvez retourner le panneau, et le mettre en place, en visant précisément son emplacement afin de ne pas avoir à le faire glisser, ce qui étalerait le mastic.
Placer 2 vis aux coins opposés les visser sans serrer, mettre les 2 autres et serrer le tout.

Consulter "Le travail du mastic: démasticage et realisation des joints" pour finir le masticage.

Passage de toit



Vous comprenez mieux maintenant pourquoi nous avons fait le raccordement au panneau en premier ? maintenant qu'il est collé, nous n'avons plus l'accès au boitier -)!

percage du passage des filsChoisir le meilleur emplacement pour faire passer ce câble de l'extérieur vers l'intérieur.

L'idéal est de faire aboutir le câble dans un placard haut, de le faire courir dans les angles, en le cachant dans des réglettes en pvc.



preparation de la surface à coller. Boitier aldenLe perçage se fait avec un forêt au diamètre correspondant à celui du cable (ici, 10mm).
Demander une aide: la personne tiendra une pièce de bois sous le trou pour éviter l'éclatement du placage en fin de perçage. Ebavurer le trou.

Pour les fourgons, protéger le tour de l'orifice avec un produit antirouille (Sintofer).

passe fil pour panneau solaire, AldenLa fixation du capot de passe-fil se fait par masticage, sans vis. Ne pas oublier de mettre du mastic autour du trou.

Au passage, remarquer le masticage grossier du pied d'antenne. Mais mieux vaut un masticage généreux qu'insuffisant.

La partie extérieure est terminée.

Une variante: Installation d'un panneau solaire 2/3


Discutons de cet article sur le forum En discuter sur le Forum

Article suivant: Le travail du mastic: démasticage et realisation des joints
Article précedent: Choisir un porteur

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami







A propos de cet article
Profil de Charlyinfos Article de Charly.
Votre ouaibmestre

N° Article : 25
Article lu 67882 fois.
Créé le 16-05-2009 à 11h28.
Modifié le 15-05-2017 à 16h19.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forum En discuter sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles