Dossiers > Porteurs et mécanique

Exemple de boite de vitesse robotisée: la Sprintshift, de Mercedes

Je vous livre ici mes impressions après 5 ans et 30.000 km parcourus avec 2 camping-cars équipés d'une boite robotisée Mercedes Sprintshift.

Levier BVMRQu'est-ce qu'une boite robotisée ? Boite manuelle, automatique ou robotisée ?

C'est une boite de vitesse mécanique, mais dont le levier est actionné par des vérins. Ces vérins sont commandés par un processeur (une puce), ou par une commande manuelle. La gestion des rapports et de la commande d'embrayage en fonction du couple, de la vitesse, du régime moteur, de la charge et du style de conduite mesuré à partir de l'enfoncement des pédales d'accélérateur et de frein.


La BVA robotisée, apparue récemment, est une boite mécanique à engrenages, classique, mais automatisée: des vérins passent les vitesses. Elle présente les caractéristiques d'une boite manuelle en y ajoutant l'automatisation. Pas de sur-consommation, robustesse, peu d'entretien. Elle est même plus économique qu'une boite manuelle, les vitesses étant passées automatiquement au bon régime, grace à une programmation optimisée du processeur (ordinateur) qui la gère.
On les a découvertes avec les formules 1, mais elles sont présentes sur nos voitures et utilitaires depuis une quinzaine d'années. Un exemple: c'est la boite des fameuses petites voitures Smart, ou plus récemment des Renault Captur Tce.

Exemples de boites robotisées proposées sur les porteurs:
* Mercedes Sprinter SprintShift (2001-2006),
* Renault Master et Trafic Quickshift (2005),
* Fiat Ducato Comfort-Matic (2008),
* Ford Durashift (2004)
...

Attention, on utilise souvent le terme "boite séquentielle", ce qui peut induire en erreur. En effet, il est parfois bien difficile de savoir ce qu'il y a derrière la commande, le fonctionnement entre la boite automatique "à convertisseur de couple", et la boite robotisée étant similaire.

Attention encore: on utilise couramment le terme "automatique". Les boites automatiques à l'ancienne, dites "à convertisseur de couple" ou variateur, proposent souvent un mode "manuel" permettant de monter ou descendre un rapport. Idem pour les boites robotisées. D'où le terme séquentiel. Difficile de s'y retrouver.

Quelques acronymes plus ou moins officiels:
BVM: boite de vitesse manuelle
BVMR: boite de vitesse manuelle robotisée
BMP: boite de vitesse manuelle pilotée (chez PSA notamment)
BVA: boite de vitesse automatique
BVAR: boite de vitesse manuelle robotisée
BVACC: boite de vitesse automatique à convertisseur de couple

BVM = BVAR = BVMR = BMP
BVA = BVACC

Le piège: il existe une boite automatique sur les Ducato 2.8L, très rare: ce n'est pas une boite robotisée.

boite de vitesse automatique à convertisseur de couple sur Mercedes 316 Cdi 2003Autre piège: Mercedes propose, sur les mêmes porteurs (316cdi) les 2 options, la boite à convertisseur de couple et la boite robotisée: ne pas se tromper. Photo ci-contre. Heureusement, c'est une monte plutôt rare en France.

L'avenir: Par rapport aux boites automatiques, les boites robotisées ont tous les avantages: économie de carburant, peu d'entretien, robustesse, moindre poids, frein moteur, moindre cout de fabrication.
Et en plus, c'est une option moins couteuse. On peut donc logiquement penser que les vieilles boites automatiques à convertisseur de couple "à l'américaine" disparaitront totalement et rapidement.

Auto-adaptative

Certaines boites automatiques, qu'elles soient à convertisseur de couple ou robotisée, peuvent être auto-adaptatives, intelligentes: Aucun bouton pour choisir un mode "éco" ou "sport", mais le passage des vitesses se fait en poussant plus ou moins les rapports selon que dans les instants précédents on a eu le pied lourd ou non sur l'accélérateur.

La boite Mercedes Sprintshift est auto-adaptative.

Kick Down


Comment faire pour rétrograder avant un dépassement, par exemple ?

En usage normal, quand on accélère, la boite monte les rapports. Mais quand on a besoin, par exemple pour un dépassement, de relancer le camping-car, il suffit d'appuyer fortement sur l'accélérateur, pour forcer le rétrogradage, sans autre action: le "Kick Down";
En fait, c'est presque instinctif: besoin de relancer rapidement: on enfonce à fond la pédale d'accélérateur, et aussitôt un rapport est descendu et le moteur lancé: efficace !

Pas vraiment nouveau cependant, les boites de vitesse automatiques à convertisseurs de couple proposaient déjà cela.

Rampage


C'est une caractéristique présente sur la plupart des boites automatiques: le véhicule avance, au ralenti, dès que l'on relache la pédale de frein, et ce sans toucher l'accélérateur. C'est déroutant pour les novices, mais apprécié dans les bouchons. La Sprintshift ne fait pas rampage; cependant elle permet de ramper sur le ralenti, après que l'on ait lancé le véhicule.

Simple et double embrayage


La Sprintshift est une boite simple embrayage, comme toute boite manuelle. De fait, elle n'a pas la rapidité de boites double-embrayage comme celles des Renault Captu (EDC) ou Vw (DSG). A l'usage, ça me va très bien, la conduite d'un camping-car de plus de 3 tonnes n'est pas celle d'une sportive.

Commande de boite de vitesse robotisée Mercedes Sprintshift

La boite Sprintshift


Présentée sur ses modèles Sprinter depuis 2000, la version essayée date de 2005, sur un Mercedes Sprinter 316 CDi, 5 Cylindres turbo diesel et 156 ch. A noter que cette boite n'a été proposée qu'avec ce moteur. Par la suite, les 318 et 315 (2006) de 184 ch (6 cyl) et 150 ch (2,2L 4 cyl) n'en sont pas équipés. Ils repassent au convertisseur de couple. Idem pour les 319.

Cette boite de vitesse est conçue sur la base de la boite mécanique à 5 rapports qui équipe les utilitaires à transmission classique, boite mécanique à arbres parallèles et engagement des crabots par déplacement de fourchettes, commandées par des vérins hydrauliques.

Embrayage automatique: Pour robotiser ou automatiser une boite manuelle, il faut 2 vérins, mais aussi un troisième pour commander l'embrayage. Ca, ce n'est pas nouveau, puisque cette technologie existait déja sur les Renault Dauphine et encore récemment sur les Renault Twingo Easy. La société Legrand propose le système DriveMatic pour la plupart des voitures, qui pilote l'embrayage d'origine.

pédalier : accelerateur, frein, mais pas de pédale d embrayageLa boite du Sprinter possède 6 rapports. 2 pédales seulement, actionnables au pied droit: le frein, et l'accélérateur. Pas de pédale d'embrayage.

Démarrage


Pour démarrer le moteur:
- Mettre le levier en position "N" (Neutral), qui correspond au point mort,
- Laisser le pied appuyé sur la pédale de frein,
- Tourner la clef de contact, normalement.

2 modes sont possibles:
- mode manuel: on pousse le levier vers + ou - pour monter ou descendre un rapport;
- mode automatique: on pousse le levier à gauche;

Le passage du mode manuel à automatique peut se faire à tout moment dans un sens comme dans l'autre.

mode manuel, rapport 1 engagé

Mode manuel


Pour sélectionner le mode manuel, simplement pousser le levier vers + ou -. Pas de risque de caler, l'embrayage est automatique;
Bien qu'appelé mode manuel, il n'y a pas à gérer l'embrayage. Pourtant, aucun risque de caler. De même, pas besoin de relacher l'accélérateur pour le passage des vitesses: il suffit simplement de pousser le levier vers l'avant ou l'arrière pour passer les rapports.
On peut même passer plusieurs rapports en poussant rapidement plusieurs fois. Tellement simple que cela en devient ludique, me faisant penser aux jeux vidéos (tels que Midtown Madness ou Need for speed) quand on a équipé son ordinateur d'un volant avec levier de vitesse.

Ludique, mais là on a un engin bien réel de presque 4 tonnes dans les mains; Ne risque t'on pas, par une mauvaise manoeuvre, de casser la boite ou le moteur (sous ou sur-régime...) ?

En fait, aucun risque: Bien que le mode soit manuel, l'action sur le levier sera sans effet s'il y a un risque de sur ou sous régime moteur. Manuel, mais controlé quand même.
Idem pour le calage: Par exemple, si on s'arrête à une intersection en ayant oublié de rétrograder, rapport engagé: une sécurité descend les rapports.

Mode automatique, A

Mode automatique


Poussez le levier sur la droite, à l'arrêt ou en roulant: vous êtes en mode automatique.
Sur l'afficheur du tableau de bord: A
Commencez à accélérer, le camping-car entre en mouvement. En maintenant le même niveau d'accélération, les vitesses vont passer les unes après les autres. Le passage des rapports est feutré, sans à-coups.
Coté afficheur, rien ne bouge, seulement "A" reste affiché. Dommage, on aurait aimé voir le rapport engagé.
Arrive une forte cote: automatiquement, s'il le faut, un rétrogradage va s'opérer, puis dès que le relief devient plus plat, la boite monte les rapports.

Une fois le véhicule lancé, on peut essayer de monter manuellement un rapport: aucun rapport ne passe, l'afficheur montre "6". On était déja en 6ème.
Le Sprinter 316Cdi a beaucoup de couple avec son gros moteur 2,7L. La sixième est engagée dès 60 voire 50 km/h.

Sur autoroute, l'intérêt d'une boite automatique est moindre, puisque les passages de vitesse sont rares. Mais l'autoroute n'est pas notre terrain de jeu préféré. A nous les petites routes pittoresques.

Là, l'automatisme est un véritable soulagement, notre attention est consacrée à la surveillance de la trajectoire et la contemplation du paysage.

Envie de rouler tranquillement: La boite Sprintshift le comprend bien; soyez léger sur l'accélérateur, et les vitesses passeront en douceur à 1500 tours/mn.
Par contre, si vous avez le pied lourd, les rapports seront montés jusqu'à 3000 tours.
En fait, la boite Sprintshift mémorise votre comportement du moment pour s'adapter et réagir.

Parfois, surtout en faux plat, on peut trouver que la boite tarde à monter un rapport. C'est plutot rare, mais on peut forcer le passage manuellement et aussitôt repasser en mode Auto.
Une autre façon de faire: lever très légèrement le pied, et le rapport suivant passe. En fait, c'est très sensuel...

Rétrogradage et frein moteur

: Le gros défaut du Sprintshift, il ne détecte pas l'appui sur la pédale de frein. Ce fait que dans un rond-point, au lieu de rétrograder avant, pendant la phase de freinage, il rétrograde en sortie de rond-point, au moment de la relance.

Le système ne détecte pas le freinage. Il ne se base que sur l'allure. Pour compenser ce gros défaut, et préserver ses freins, il faudra activer le frein moteur en utilisant le mode manuel. En descendant 2 ou 3 rapports. Dès que le freinage n'est plus nécessaire, repasser en mode Automatique.

Marche Arrière R

Marche arrière


Presser le frein, mettre le levier sur "R" (Reverse), le camping-car est prêt à reculer. Que dire de plus ? L'afficheur affiche "R".

Manoeuvres


J'avais une petite appréhension sur la gestion de l'embrayage lors des manoeuvres. J'ai eu l'occasion d'en faire quelques unes, notamment grimper une marche en marche arrière, ou faire un démarrage en forte cote. Il est étonnant de voir à quel point l'embrayage est bien géré, et tout cela se fait naturellement, avec une grande facilité.

Aide au démarrage en cote


Dans les démarrages en cote, lorsque le pied relache le frein pour passer à l'accélérateur, le frein reste maintenu jusqu'à 1 seconde; c'est plus qu'il n'en faut; Du coup, pas besoin d'utiliser le frein à main, et plus de risque de reculer.

Point mort (Neutre) N

Point mort (N)


Poussez le levier vers la droite: on est au point mort. Ceci est possible, contact mis, aussi bien à l'arrêt qu'en roulant.
Sur l'afficheur du tableau de bord: N

Exemple: un long faux-plat descendant; en haut, on passe au point mort, plus de frein moteur; En bas, on pousse le levier vers la gauche (A), on repasse en mode automatique, le bon rapport est automatiquement sélectionné.

Engager une vitesse en stationnement


Il est possible de laisser un rapport engagé moteur arrêté. Ceci est particulièrement utile pour, par exemple, relacher le frein à main afin de manoeuvrer la rotation du siège conducteur.
Pour cela: couper le moteur, mais laisser le contact. Pousser le levier vers +. Couper le contact: le rapport est engagé.

Consommation


Les boites de vitesses automatiques, que nous avons découvert après-guerre avec les voitures américaines, souffrent d'une réputation (méritée) de gourmandise en carburant, en absorbant une partie de la puissance du moteur.
Ici, il s'agit d'une boite robotisée, une bonne vieille boite mécanique, automatisée. La consommation reste donc la même qu'avec une boite manuelle classique. Mieux, la gestion de l'automatisme étant optimisée, elle peut vous permettre de moins consommer en passant les rapports au meilleur régime.
Pour ma part, j'ai mesuré une consommation moyenne pondérée, sur 30.000 km de 10,6 L/100 km. Il me parait très difficile de faire moins.

Régulateur de vitesse Tempomat


Je profite de cet article pour parler d'un autre automatisme: le régulateur de vitesse, baptisée "Tempomat" par Mercedes.
Tout le monde sait de quoi il s'agit, mais je tiens à rappeler que ce petit levier placé sur la gauche du volant, derrière la commande des clignotants, sert à maintenir une allure constante sans avoir à toucher l'accélérateur.
C'est particulièrement appréciable sur les longues portions roulantes et les autoroutes.
Commande de régulateur de vitesse Mercedes TempomatLà, le camping-car enroule les kilomètres à allure constante, en maintenant son allure tant dans les descentes que dans les cotes. Dans ces dernières, il donne plus de gaz, mais par contre, il se contente de les couper dans les descentes, sans aller jusqu'à actionner le frein.
Au besoin, dans les cotes, la boite robotisée descendra d'un rapport ou plus.

Le levier peut s'actionner dans 4 directions:
- vers l'avant: pour arrêter le régulateur. On peut aussi, plus naturellement, effleurer la pédale de frein;
- vers soi: pour reprendre l'allure précédente;
- vers le haut: pour augmenter l'allure ;
- vers le bas: pour diminuer l'allure ;

Le régulateur est utilisable dès 40 km/h, voire moins. Si on accélère, par exemple pour un dépassement, cela ne coupe pas le régulateur, qui reprend l'allure précédente dès que l'on relâche l'accélération. C'est peut-être ce comportement qui a surpris certains automobilistes ayant omis de s'arrêter au péage.

Commande de régulateur de vitesse tempomatLes commandes + et - pour augmenter ou diminuer l'allure agissent un peu comme un accélérateur manuel. L'impulsion doit être soutenue jusqu'à arriver à l'allure voulue, ce qui peut prendre un certain temps en fonction du relief.
C'est aussi une commande par impulsion, comme vue sur une Renault Laguna: tout appui modifie l'allure de 1 km/h. 3 appuis rapides dans un sens ou l'autre augmentent ou diminuent l'allure de 3 km/h.

Petit regret: la reprise d'allure (tirer le levier vers soi) est "sportive": pour reprendre l'allure, si l'écart est important, les rapports sont poussés jusqu'à 3000 tr/mn, ce qui ne correspond pas à ma vision d'une conduite économique. Donc je préfère ré-accélérer manuellement puis réactiver le régulateur.

Ce petit défaut cité, le régulateur est un équipement très appréciable, particulièrement sur les routes départementales et nationales, où il permet de rouler à une allure légale sans avoir à doser en permanence l'accélération pour ne pas dépasser la vitesse autorisée d'un petit km/h fatal à notre permis de conduire.

Conclusion

A la lecture de ce long article, vous aurez compris que la boite Sprintshift rend la conduite d'un camping-car très agréable; Cependant, beaucoup hésitent, et je les comprends, par le manque de recul que l'on a par rapport à sa fiabilité. En effet, même si la mienne fonctionne toujours à 120.000 km, le cout d'une casse, extrêmement prohibitif, pourrait me faire regretter ce choix.
Je n'aurais pas acheté mon camping-car en bva si je n'avais pas un ami qui stocke une boite manuelle au cas où.

Par contre, pour le régulateur, aucune hésitation, même pour moi qui ne fréquente jamais les autoroutes.


Article suivant: Installer une bouteille de gaz GPL
Article précedent: Antenne satellite dôme automatique à moins de 1000 euros !

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami









A propos de cet article
Profil de Charlyinfos Article de Charly.
Votre ouaibmestre

N° Article : 192
Article lu 18195 fois.
Créé le 29-05-2012 à 20h02.
Modifié le 23-02-2017 à 17h56.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forum En discuter sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles