Dossiers > Installation et réparation équipements

Reparation d'un pare-choc en ABS, avec fibre de verre

Je propose ici de montrer comment reconstruire un bloc pare choc arrière de camping-car, éclaté dans une marche arrière un peu précipitée.

Je n'ai pas réalisé toutes les photos possibles, mais on doit pouvoir malgré tout suivre l'opération sans difficultés.

Le pare-choc juste après le chocautre vue du pare-choc en résine armée éclaté par un choc.Voici sur les deux images ci contre, le pare-choc après "l'accident". Il manque une pièce importante.

Le matériau est de l'ABS (plastique thermoformé), et il manque plusieurs morceaux.

Comme vous pouvez le voir , il s'agit du bloc arrière droit qui supporte les feux.
La première opération consiste en un démontage pour récupérer le bloc pare-choc en retirant le bloc feux.

Il est aussi très important de récupérer la totalité des morceaux cassés et tombés au sol. Tous ces morceaux même les plus petits vont servir à la reconstruction du pare-choc.

On passe ensuite à la phase de reconstruction. Il est possible d' améliorer ma méthode qui reste malgré tout empirique et personnelle:
Un professionnel aguerri pourra sans aucun doute faire mieux sans problème.

Démonter le bloc pour le reconstruirePour reconstruire le bloc on procède simplement comme pour un puzzle, en commençant par le bas, pour finir en partie haute.
Attention l'image ici est sur le camping-car mais comme précisé ci dessus, il faut bien sur démonter le bloc pour effectuer la remise en état.


On replace les chutes une par une, ou par deux si on a pu les recoller par deux, avant de les présenter dans le bloc pare choc.

Pour ce remontage, on utilise un peu de colle cyanocrylate (super glue), juste ce qu'il faut pour maintenir la pièce à sa place.
On s'arrange pour que sur la face extérieure, le joint soit le moins visible possible et sans coulure de colle.

Collant de maintien provisoireDurant cette opération, on peut être amené à utiliser du ruban collant orange comme celui-ci pour consolider provisoirement durant le montage.
(ou tout ruban adhésif large)











La résine polyester de synthèseLe durcisseur de la résine de synthèseLorsque l'on a placé un ou deux morceaux, pas plus, on retourne le bloc pour avoir l'intérieur face à soi.

Avec un pinceau, on badigeonne de la résine polyester de stratification (voir photo à gauche) sur la pièce remise en place, sur les bords de fracture et largement autour.


A droite, le petit pot de durcisseur.







Le tissus de fibre de verre Cette photo montre le tissus de mat de verre.

Comme tout tissu, il se découpe au ciseau. Il est difficile d'avoir des bords nets, mais cela n'est pas gênant.


Vu de l intérieur avec la fibre de verreOn découpe ensuite une bande de fibre de verre à la bonne côte que l'on positionne à l'intérieur pour recouvrir la résine polyester.

On repasse une couche de résine sur la fibre de verre, puis une couche de durcisseur en utilisant un autre pinceau.

Il serait plus logique de procéder au mélange résine polyester/durcisseur, mais pour cette opération j'ai procédé ainsi, par crainte de ne pas respecter précisément les proportions et de me trouver confronté à une prise trop rapide avant d'avoir pu positionner le fibre de verre, d'autant qu'il est important qu'elle soit correctement imbibée de résine. (+ durcisseur)

Le bloc vu de l intérieurOn laisse durcir 24h avant de poursuivre la reconstruction avec le morceau suivant.
Il faut opérer de manière progressive pour reconstruire peu à peu le bloc en consolidant par l'intérieur, au fur et à mesure avec de la résine polyester et de la fibre de verre, à chaque fois que l'on remet un ou deux morceaux en place.
Au final, on obtient un bloc qui ressemble à ça (vu de l'intérieur)


Le bloc blanc rectangulaire, avec les 3 petits trous et le trou circulaire est là pour recevoir le bloc feux par l'extérieur.
Lorsque toutes les pièces sont remises en place, et correctement consolidées avec les bandes de fibre de verre, sa résine polyester et son durcisseur, on retourne le bloc et on retire le collant orange s'il y a lieu.

une fracture dans le pare chocS'il y a des fractures comme on peut voir ici au dessus des feux, on repositionne au mieux les deux bord de la fracture et on consolide par l'intérieur, de manière identique avec une couche de résine polyester recouverte de fibre de verre.





On attend 24 h entre chaque opération pour bien s'assurer de la solidité des actions mises en œuvre.




Mastic de finition

Finition


On passe ensuite à l'extérieur, une première couche d'enduit de finition sur les zones reconstruites pour lisser les traces de fissures

Le durcisseur du mastic de finitionCe mastic de finition aura été mélangé avant utilisation avec son durcisseur dans des proportions raisonnables (voir notice) pour ne pas qu'il durcisse avant application.
On applique le mastic avec une spatule souple très propre en évitant les traces, trainées, rayures et surcharges en évitant aussi de repasser plusieurs fois sur la même zone afin d'obtenir une surface lisse.
Ici encore, on laisse durcir au moins 24h avant tout ponçage, quelquefois plus, si on n'a pas mis assez de durcisseur.

On procède ensuite à un ponçage avec du papier de verre de grain assez fin. J'ai utilisé du 180 pour le premier niveau de ponçage.

Le résultat après ponçage

On repasse plusieurs couches de mastic de finition avec un ponçage entre chaque couche jusqu'à obtenir une surface acceptable.

On affine le ponçage avec du papier à l'eau type papier 600 ou plus fin

On procède ensuite à une mise en peinture à la bombe ou au pistolet en respectant le mieux possible la couleur d'origine (ce qui n'est pas toujours facile)
Après ça, on refait un ponçage très léger pour égrainer et tenter d'approcher une surface plus lisse.

On peut refaire ensuite une ou plusieurs couches de peinture légères.

Puis, on passe un vernis auto en plusieurs couches fines pour retrouver du brillant.

Il ne reste plus qu'à remonter le bloc pare choc à sa place avec son feu et rouler vers de nouvelles aventures ! (avec toutes les précautions qui s'imposent ).

Pour conclure, quelques images des dernières opérations:

Le feu arr droit monté sans le bloc pare choc, ça permet de rouler !
mais pas très beau.













Remontage du bloc pare choc On a déposé le feu pour repositionner le bloc d'angle arr droit.















Tout est en place !














Article publié le 19 avril 2012

Soyez sympa, dites moi ce que vous en pensez ici : Reparation d'un pare-choc en ABS, avec fibre de verre


Discutons de cet article sur le forum En discuter sur le Forum

Article suivant: Choisir le GPL pour remplacer le propane
Article précedent: Ameliorer la rotation des fauteuils Aguti

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami






A propos de cet article
Profil de Atrtinfos Article de Atrt.
Mes centres d'intérêts: Les voyages et la découverte des autres cultures, mais aussi le bricolage, la pêche, l'informatique.
site web site web

N° Article : 172
Article lu 23923 fois.
Créé le 14-04-2012 à 18h01.
Modifié le 01-05-2012 à 19h16.

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forum En discuter sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles