Dossiers > Divers

Vendre son camping-car: préparation et visites

Vendre son camping-car d'occasion ne s'improvise pas. Il y a un travail de préparation.

Les conseils donnés ici vous paraitront peut-être superflus, mais cependant nécessaires pour certains.

Préparation du camping-car


déménager ses affaires


Vous vous êtes décidé à vous séparer de votre autocaravane. La première étape consiste à y retirer l'intégralité de vos affaires personnelles.

Certains vendeurs les laissent, pensant se servir encore du camping-car. Ils diminuent ainsi leurs chances de vendre, les acheteurs n'aimant pas à se projeter dans un camping-car fouillis.

Il faut donc retirer toutes vos affaires personnes: vaisselle, nourriture, affaires de toilette, habits, literie, chaussures, matériel de sport, livres, ...

Egalement, penser à retirer les décorations, photos des petits-enfants, bibelots-souvenir... En somme, le camping-car doit être auss vide qu'un camping-car neuf.

On laissera: les équipements (Tv, antennes, attache-remorque, porte-vélo...) et les accessoires qui seront laissés avec le camping-car : cales, protections de pare-brise, bouteilles de gaz

Nettoyage

Il faudra que le camping-car soit le plus présentable possible: cela implique un nettoyage complet et rigoureux, tant à l'extérieur qu'à l'interieur.
Ceci represente un gros travail, et peut expliquer pourquoi le camping-car ne pourra être utilisé pendant la période de vente.

Ce nettoyage sera l'occasion de recenser tous les petits défauts qu'il faudra corriger.

Remise en état


Prendre un bloc et un crayon, et faire le tour du véhicule en notant toutes les petites réparations à faire.
Faire de même pour l'intérieur.
De cette liste, faire une 2ème liste de toutes les fournitures à acheter. Souvent, il s'agira de petites fournitures peu couteuses, mais qui ne peuvent être laissées en l'état sans trahir un propriétaire négligeant.
Par exemple: blocage de portillon, charnière de coffres, joncs cache-vis de portillon, glissière de rideau, pommeau de douche, cabochons de feux de position, lyres de bouteille de gaz hors-date, ampoules grillées, bras de fixation de vélo...

Pour les WC, on trouve des kits "hygiène" chez Thetford comprenant une cassette, une lunette, un abattant et des produits pour 120 euros, soit 60 euros de moins que la cassette seule.

On achetera également les produits permettant de nettoyer intérieur et extérieur.

Odeurs: Les magasins Leader Price fournisse un produit très efficace pour supprimer rapidement et définitivement les odeurs de tabac.

Ne pas hésiter à investir en fournitures et produits quelques centaines d'euros, et votre temps: Si votre camping-car fait envie, il se vendra plus cher et plus vite.


Détermination du prix


Voir article Acheter son camping-car d'occasion: -3- Le prix.

Choix de la période


Le marché de l'occasion est un peu différent de celui du neuf. Ce dernier concerne massivement les retraités, qui renouvellent leur matériel à l'automne, après le salon du Bourget et les vacances d'été.
En occasion, la période la plus favorable est nettement le printemps, entre mars et juin. Aussi ne la ratez pas. Mettre en vente son camping-car en septembre n'est pas la meilleure idée, il risque de trainer jusqu'au printemps suivant, perdant en valeur.

Rédaction de l'annonce


Voir article Vendre son camping-car: Conseils de rédaction d'une annonce.

Organisation des visites et essais


Vous venez de mettre votre annonce, et deja les premières réponses. Submergés, vous pensez alors regrouper les visites.
Les visiteurs apprécieront peu, se sentant piégés. Un camping-car, même d'occasion, ne s'achete pas à la légère.
Planifiez les visites, en prévoyant au moins 2 heures par visiteur. A noter que vous n'êtes pas obligés d'accompagner celui-ci toute la visite: laissez-le seul, en laissant toutes les portes, coffres et portillons ouverts;

Faites le plein d'eau propre, laissez les éclairages intérieurs allumés, branchez le camping-car sur secteur. Seul ou en famille, le visiteur pourra sereinement visiter et se projeter dans son camping-car. Cette impression forte peut à elle seule le décider.

S'il a des questions, il pourra vous trouver.

Doit-on accepter de négocier son prix ?

Plus que toute cote, c'est le marché qui décide du prix.
Au lancement de la première annonce, on peut avoir l'impression de remporter un grand succès. Attention, le soufflé peut retomber rapidement. En effet, certains acheteurs savent précisément ce qu'ils recherchent, et leur quête peut avoir commencé depuis quelques semaines, vois plusieurs mois. Aussi, ils réagiront rapidement et massivement à la publication de votre annonce, si votre camping-car semble convenir à leurs critères.
Après une visite minutieuse, ils demandent à négocier. On peut être tenté, c'est légitime, de refuser, étant donné l'affluence des réponses.
Au bout de 2 semaines, si la vente n'est pas conclue, les visites vont devenir rares: ces fameux acheteurs ont tous visité votre camping-car.
Il faut maintenant compter sur des nouveaux acheteurs, généralement des débutants, mois exigeants, mais aussi moins motivés et argentés.

De plus, votre annonce est maintenant connue de tous, et on connait vos difficultés pour vendre. Une solution peut être de suspendre l'annone quelques jours ou semaines, et de la représenter sous une forme différente (textes, photos), avec un prix révisé.

Un acheteur vous demande si votre prix est négociable. Que faire ? Ne le prenez pas mal, il ne vous demande pas de baisser votre culotte.
"Oui, mon prix est raisonnablement négociable. J'ai d'autres visites prévues; Faites une proposition, je la noterais et la confronterais aux autres propositions." peut-être une réponse valable, qui ne ferme pas la négociation, mais incite l'acheteur à faire une proposition réaliste.

Si vous pensez votre prix en conformité avec le marché, acceptez une remise de l'ordre de 1000 euros. Sur un bien de quelques 20 ou 30.000 euros, cela ne fait que 3 à 5%; Ceci est bien préférable au ratage d'une saison s'accompagnant d'un changement de millésime.

Pensez à demander, pour tout acheteur vous faisant une proposition, son mode de financement. Un acheteur vous répondant: "je vous l'achete dès que j'ai vendu mon camping-car" ne peut pas être fiable.

Essais des équipements


L'essai des équipements peut demander plusieurs heures: réfrigérateur, antenne satellite et Tv, éclairages, volets et moustiquaire, mise en place des couchages, chauffage... Cela pourra se faire lors d'une 2eme visite, le visiteur étant devenu un acheteur.

Essai routier


L'essai routier se fait à la fin de la première visite, si le visiteur est intéressé par le modèle et son état.
Si le visiteur n'a pas d'expérience de la conduite de véhicules de ce gabarit, il peut être judicieux de conduire vous même les premiers kilomètres jusqu'à un endroit où il pourra prendre le volant dans des conditions plus favorables.
Certains vendeurs ne laissent pas le volant (Vécu !): C'est frustrant pour l'acheteur, et on peut douter fortement des chances de réussir une vente dans ces conditions.
Les professionnels l'ont bien compris, qui poussent à l'essai sur route, très valorisant et impressionnant pour l'acheteur potentiel.


Article suivant: Photographier son camping-car
Article précedent: Estimer ses besoins en électricité

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami




A propos de cet article
Profil de Charlyinfos Article de Charly.
Votre ouaibmestre

N° Article : 111
Article lu 8049 fois.
Créé le 11-10-2011 à 08h24.
Modifié le 28-02-2012 à 22h50.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forumVos réactions, sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles